Conférence par Thierry Favier, organisée dans le cadre de l'Heure nécessaire de Sciences humaines.

• 13 avril 2017 – 11h30 / 12h30

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, amphi Descartes
8 rue René Descartes – Bât. E18 – niveau 1

• Entrée libre – Ouvert à tous

 

 

Présentation

Thierry Favier est professeur en Musicologie à l’Université de Poitiers, Criham.

Apparu au XVIIIe siècle, le concert public est devenu progressivement un des modes de consommation majeur de la musique, avant d’être concurrencé, au XXe siècle, par les nouvelles technologies d’enregistrement et de diffusion. Les premiers concerts qui se développent au XVIIIe siècle sont très éloignés de nos pratiques actuelles.
À travers l’analyse de leur organisation, de leurs programmes et des modes d’appropriation de la musique qui y étaient en vigueur, cette présentation propose de montrer en quoi ces premiers concerts ont transféré, dans la sphère publique, certaines pratiques propres au loisir mondain des salons. Parmi ces pratiques, plusieurs sont proches de celles que permettent les nouvelles technologies et peuvent nous aider à repenser le concert aujourd’hui.

 


Réalisation : i-médias / Université de Poitiers

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !