Conférence par Cécile Auzolle, organisée dans le cadre de L’heure nécessaire de Sciences Humaines.

• Jeudi 5 avril 2018

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, amphi Descartes
8 rue René Descartes – Bât. E18 – niveau 1

• Entrée libre – Ouvert à tous

 

 

Cécile Auzolle est maître de conférences HDR en musicologie, membre permanent du laboratoire Criham et membre associé de l’IReMus.

Douce brise poussant nonchalamment les cumulus orchestraux (Debussy, « Nuages », 1900), tempête déchaînée sur le clavier du piano (Lizst, « Orage », 1841) ou dans la fosse d’opéra (Rossini, Le Barbier de Séville, 1816 ; Wagner Le Vaisseau fantôme, 1843 ; Britten, Peter Grimes, 1945) ou encore phénomènes aériens conçus comme miroirs de l’âme (Mozart, Cosi fan tutte, 1790) et déclinés en toile de fond des œuvres (Schubert, Le Voyage d’hiver, 1827)…
Sont évoqués les enjeux de la présence musicale du ciel et de ses métamorphoses du XVIIIe au XXe siècle.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !