Table ronde organisée de le cadre du festival Histoire et cité, les rencontres de Genève.

• Samedi 16 mai 2015 – 13h / 14h30

• Genève, Uni Bastions , Salle B112

 

 

Présentation

Les vestiges de la guerre, comme les morts, les blessés, les dévastations de la nature, la dépression économique, le désenchantement moral et les ruines marquent les images, les dispositifs narratifs et les valeurs de la BD. L’imaginaire de la BD participe-t-il d’une mémoire des guerres, de leur propagande, de leur contestation, voire de leur commémoration héroïsée ?

Intervenants

Frédéric Chauvaud, Professeur d’Histoire contemporaine, Université de Poitiers
Ses recherches portent sur l’histoire de la conflictuosité, de la violence, de la justice, du corps, l’histoire rurale, de 1789 à 1940

Yan Schubert

Philippe Videlier

Modérateur

Michel Porret, Professeur, Université de Genève, Département d’histoire, Unité d’histoire moderne
Publie principalement sur le siècle des Lumières, l’État, le droit de punir, la culture juridique et l’histoire culturelle de la bande dessinée.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !