L’Harmattan, 2012

Sébastien Jahan (dir.), 2012

• L’Harmattan
146 pages
ISBN : 978-2-296-57016-0

 

 

Présentation

Ce livre questionne l’origine de cette violence structurelle contemporaine, la guerre contre-insurrectionnelle qui ensanglanta le Guatemala de 1960 à 1996 et culmina entre 1980 et 1983 en massacres de masse frappant la population maya. Les contributions rassemblées ici décrivent et analysent les stigmates de l’histoire douloureuse de ce petit pays méconnu d’Amérique centrale tout en mettant en lumière les ressources dont il dispose pour sortir de l’impasse.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !