Publication de la thèse de l'auteure, soutenue en 2015, sous la direction de Jérôme Grévy (Criham / Université de Poitiers) et de Licia Bagini.

Librinova, 2019

Marie-Noëlle Snider-Giovannone, 2019

• Librinova
EAN : 9791026244592

 

 

Présentation

Le parcours de l’amiral Koltchak appartient à cet épisode fort méconnu de la Première Guerre mondiale, terminée par le décret du 24 octobre 1919. Que sont allées faire les Forces alliées et associées en Russie en 1918 ? Les raisons de l’intervention se définissaient dans la reconstitution d’un front oriental pour soulager le front occidental, le soutien aux Armées blanches luttant contre les Armées rouges, le rapatriement des  légionnaires tchéco-slovaques. Mais il n’en fut rien.

Dans ce conflit, les pays de l’Entente et les États-Unis n’ont poursuivi qu’un objectif : le démantèlement de l’Empire austro-hongrois. Outre la fin des Habsbourg, l’Entente ainsi que celles et ceux qui détenaient le pouvoir décisionnel voulaient la disparition des monarchies, excepté celle de l’Empire britannique. Tandis que les soldats des corps expéditionnaires français, britannique et italien, aidés des Légionnaires tchéco-slovaques, combattaient les bolcheviks, Alliés et associés négociaient avec le pouvoir de Lénine. Le refus de l’Occident de reconnaître le gouvernement de l’amiral Koltchak, le fit échouer. Trahi, livré aux maximalistes d’Irkoutsk par les Tchèques, il fut exécuté le 7 février 1920.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !