Journée d'études organisée par le Criham, sous la coordination de Jérôme Lamy (Université de Toulouse II) et Ségolen Plisson (Université de Poitiers).

• 27 janvier 2012 – 14h / 17h

• Poitiers, Faculté des Sciences humaines et arts, salle 102
Hôtel Fumé – 8 rue René Descartes – Bâtiment I

 

 

Présentation

Les sciences constituent un paradoxe pour les historiens du contemporain : elles saturent l’horizon interprétatif (comment expliquer les révolutions industrielles
en Occident sans évoquer les développements de la chimie par exemple) tout en restant difficilement saisissable en raison de la somme de connaissances
techniques ou conceptuelles qu’elles supposent. L’objectif de cette séance de séminaire est de proposer un panorama d’exemples et de positions historiographiques. Il s’agit de poser quelques jalons dans un champ disciplinaire (l’histoire des sciences) tout à la fois dense et fragmenté. Les différentes interventions permettront
aux étudiants de Master 1 et 2 d’envisager la variété des approches possibles (de l’histoire internaliste à l’histoire sociale des sciences), des sources disponibles, des problématiques en cours, des questionnements dont l’intensité organise la réflexion actuelle sur l’histoire des pratiques savantes.

 

Programme

Jérôme Lamy, Université Toulouse II, LISST, CAS
Trois voies en histoire des sciences : panorama historiographique

Jérôme Grévy, Université de Poitiers, Criham
L’enseignement des sciences au XIXe siècle

Ségolen Plisson, Université de Poitiers, Criham
La vulgarisation scientifique au XIXe siècle

Solange Vernois, Université de Poitiers, Criham
Un chimiste dans le monde de l’art : Eugène Chevreul

Patrice Remaud, Université de Poitiers, LAII
L’histoire de l’automatique en France

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !