Journée d’étude organisée par le département d’Histoire de l’Université de Poitiers dans le cadre de l’enseignement Lecture des historiographies anglo-saxonnes dispensé par Anne Jollet, avec le soutien du Criham.

•  12 avril 2013 – 10h / 16h

•  Poitiers, faculté des Sciences Humaines et Arts – Hôtel Fumé
8 rue René Descartes – Salle Dominique Guillemet – 2e étage

 

 

Présentation

L’historien britannique, Eric Hobsbawm, est décédé cet automne 2012 entouré d’une très grande notoriété internationale, liée à la large diffusion de ses ouvrages en anglais, à leur traduction dans le monde entier, à ses déplacements aussi ces dernières décennies.
L’œuvre de cet historien marxiste s’est déployée d’une histoire économique et sociale dans les années cinquante et soixante (histoire économique de la Grande-Bretagne aux XIXe et XXe siècles, étude du banditisme comme fait social associé aux crises sociales) à de grandes fresques interrogeant la façon dont le XXe siècle a été le cadre d’une extrême violence associée à rencontre de l’affirmation des nationalismes et des crises du capitalisme.
Cette recherche de compréhension globale associée à l’articulation de l’économique et du social explique sans doute le renouveau d’intérêt pour une œuvre dont la journée d’étude cherchera à montrer l’enracinement profond dans son siècle.

 

Programme

• 10h – Accueil

• 10h15 – Projection Hobsbawm par lui-même

• 10h30 – Fabrice Bensimon, Université de Paris IV
Eric Hobsbawm (1917-2012), un historien dans le siècle

• 11h15 – Anne Jollet, Université de Poitiers
Quelle appropriation des écrits d’Hobsbawm dans l’histoire moderne française ?

• 12h – Débat

• 14h – Le mot de Jérôme Grévy, directeur du CRIHAM, Université de Poitiers

• 14h15 – Laurent Colantonio, Université de Poitiers
Hobsbawm, le nationalisme, la tradition

• 15h – Débat général

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !