Colloque organisé dans le cadre des Rencontres d’Angoulême. Comprendre et penser la bande dessinée, par la MSHS de Poitiers, avec la collaboration de la CIBDI, de Magellis, de l’EESI, du CRIHAM, du FORELLIS et du Réseau de Recherche Régionale en Nouvelle Aquitaine sur la bande dessinée, sous la coordination de Frédéric Chauvaud et Denis Mellier.

• 9-10 novembre 2021

• Angoulême, Musée de la bande dessinée, auditorium

• Entrée libre

 

 

Présentation

En dehors de l’utilisation comme protection des intempéries, le vêtement semble être un marqueur à un groupe, un milieu, une catégorie sociale, culturelle ou professionnelle. Au début du XXe siècle, un dictionnaire définit la taille comme « la conformation du corps par rapport aux vêtements ». Plus une société est hiérarchisée et rigide et plus le vêtement constitue un langage. Il est également possible d’établir une topologie corporelle consistant à se demander quelles sont les parties du corps qui sont recouvertes par un tissu, une étoffe et quelles sont celles qui sont dissimulées. S’il est indéniable que depuis des siècles les vêtements ont modelé les corps, il n’en est pas moins vrai que le corps joue avec les vêtements. Reste à se demander quelle place et quel rôle jouent les vêtements dans la bande dessinée.

 

Programme

Mardi 9 novembre 2021

13h15 – 13h40

• Accueil et présentation par Frédéric Chauvaud et Denis Mellier, responsables scientifiques du colloque

 

Séance I : Dévoiler, habiller

13h40 – 16h10

Hosseïne Tengour
Le corps vêtu et dévêtu dans la bande dessinée

Elodie Damond
Quand le nu se fait parure : Eve en costume

Somia Lahouaou
Le voile au prisme de la B.D algérienne: représentations et enjeux

Aymeric Landot
Des costumes qui collent à la peau : les parures super-héroïques

Philippe Baryga
Z Craignos, la mode, le look : une littérature du réel dans le Paris des années 1980

 

Séance II :  Les vêtements invisibles

16h10 – 17h30

Philippe Denis
La crinoline d’Ève et autres objets vestimentaires dans une planche de Ferdinand Fau

Léonard Pouy
Un simple objet de désir? Le traitement du bijou dans la bande-dessinée, des années 1950 à nos jours

Jean-Charles Andrieu de Levis
Poétique du pli

 

Mercredi 10 novembre

Séance II :  Les vêtements invisibles (suite) (9h00 – 10h00)

Carole Brandon et Gaëtan Le Coarer
Les spatialités narratives du vêtement chez Sergio Toppi

Martine Motard-Noar
Vêtements en noir et blanc dans les romans graphiques de Marjane Satrapi

 

Séance  III : Identité visuelle et stéréotypes : vêtements et personnages

10h00 – 12h30

Flavio Paredes Cruz
Des plumes et des ponchos. Quand la BD habille les Indiens de l’Amérique latine

Valérie Blanchemanche
De l’habit au costume : l’éternel carnaval des Schtroumpfs

Lucie Malbos
Cachez ce viking que je ne saurais voir : héros passe-partout et princesse travestie dans Thorgal

Yann Jarriault
La Grande Guerre en images : constructions, détournements et transmissions

 

Séance IV : Marqueurs vestimentaires

14h30 – 17h30

Soufyane Zanfoukh
Le style vestimentaire de Gaston Lagaffe

Fatima Seddaoui
Le vêtement dans le roman graphique, L’Amant de Kan Takahama (2020) d’après l’œuvre de Marguerite Duras (1984) : pratiques et enjeux

Alain S. Agnessan
L’ironie du wax ou la postcolonialité ambiguë du vêtement dans Aya de Yopougon

Pascal Hellégouarch’
Nellie Bly, New York, 1887, pionnière de l’investigation : robes, chapeaux et camisoles

Laurence Doucet
Les vêtements à l’épreuve de la mouvance des mythes dans Corto Maltese

Iris Delhoum
La double altérité des femmes (Corto Maltese, Buddy Longway et Poulet aux prunes)

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !