Colloque international co-organisé par l’Unité d’Histoire moderne, département d’histoire générale, UNIGE (Equipe DAMOCLES), le Criham (Universités de Poitiers et Limoges), le département TeSIS (Université de Vérone) et le laboratoire ERMES (Université de Nice - Sophia Antipolis), sous la coordination de Frédéric Chauvaud (Université de Poitiers), Patrice Mangin (Centre universitaire romand de médecine légale Lausanne-Genève), Marc Ortolani (Université de Nice – Sophia Antipolis), Alessandro Pastore (Université de Vérone), Michel Porret (Université de Genève).

• du 26 au 28 novembre 2015

• Genève – Uni Bastions, salle B111

 

 

Présentation

Le colloque européen Fodéré à la naissance de la médecine légale moderne : doctrines, pratiques, savoirs et réseaux d’experts du XVIIIe siècle à nos jours a pour objectif de (re)penser l’histoire de la médecine légale et sa genèse au tournant du positivisme du XIXe siècle, à travers la personnalité et le parcours de l’un de ses pères fondateurs, François-Emmanuel Fodéré, auteur notamment du célèbre Traité de médecine légale 1798, réédité à Paris en 1813.

La perspective envisagée par ce colloque est celle d’une histoire intellectuelle et d’une histoire sociale de la médecine légale à travers ses doctrines et ses pratiques, ce projet s’inscrivant dans la lignée du colloque de Genève de 1996 : Homo criminalis : pratiques et théories médico-légales, XVIe-XXe siècles (Équinoxe. Revue de sciences humaines, 22, 2000).

Il s’agit donc d’éclairer la construction d’une science placée au service de la justice criminelle, en partant d’un état des lieux des savoirs, puis en abordant l’évolution de la pensée de Fodéré d’un traité à l’autre, son positionnement au regard de la communauté scientifique (continuation ou innovation), sa conception de la médecine légale et des qualités du médecin légiste ; la réception de ses traités à la fois théorique et pratique et les controverses qu’ils ont pu susciter. Ce colloque ne se limitera pas à la médecine légale, mais sera ouvert à des questions d’hygiène publique et de police sociale, dans le cadre d’une véritable expertise sociale globale, en s’intéressant à d’autres questions chères à Fodéré.

 

Programme

Jeudi 26 novembre

• 9.00 – Accueil des participants
Mot de bienvenue

• 9.30 – Michel PORRET (Uni. de Genève)
Introduction : Aboutissement médico-légal du réformisme des Lumières

 

François-Emmanuel Fodéré (1764-1835)

10h / 10h45

Présidence de séance : Marc ORTOLANI

• Vincent ZUBERBUHLER (Genève)
François-Emmanuel Fodéré (1764-1835) : jalons biographiques d’un « savant à l’humeur vagabonde »

• Dino CARPANETTO (Uni. de Turin)
Formazione universitaria e primi studi di François-Emmanuel Fodéré

• Discussion

 

Présidence de séance : Patrice MANGIN
11h / 12h15

• Bruno BERTHIER (Uni. Savoie Mont Blanc)
François-Emmanuel Fodéré et la Savoie : une influence réciproque ?

• Bertrand GASIGLIA (Conseil départemental des Alpes Maritimes – Uni. Nice – Sophia Antipolis)
François-Emmanuel Fodéré et les Alpes-Maritimes : expériences, déceptions, fiertés et critiques

• Discussion

 

La fabrique des connaissances I

Présidence de séance : Alessandro PASTORE
14.h / 15h45

• Karine DEHARBE (Uni. de Nice Sophia Antipolis)
Le jury médical du département des Alpes-Maritimes. Une responsabilité du docteur Fodéré sous le Consulat et le 1er Empire

• Thomas LE ROUX (C.N.R.S.) et Audrey ROSANIA (Uni. d’Aix-Marseille)
Fodéré, l’hygiène publique et les nuisances industrielles

• Stéphanie BLOT-MACCAGNAN (Uni. de Nice Sophia Antipolis)
Fodéré et la gestion des épizooties

• Discussion

 

La fabrique des connaissances II

Présidence de séance : Frédéric CHAUVAUD
16.15 – 17.45

• Maddalena CATALDI (EHESS)
François-Emmanuel Fodéré, explorateur des Alpes Maritimes. Savoirs et pratiques dans l’écriture savante d’une statistique descriptive

• Simone BARAL (Uni. de Turin et Uni. Lyon 3)
Le médecin des nations. L’Essai historique et moral sur la pauvreté des nations entre médecine, charité et économie politique

• Discussion

 

Conférence plénière : La police sanitaire au XIXe siècle

18h

Conférence par Gérard JORLAND (CNRS – EHESS)

 

Vendredi 27 novembre

 

La médecine légale de l’âme et du corps I

9h / 10h30

Présidence de séance : Vincent BARRAS

• Elodie HARTMANN (Uni. de Nantes)
« Quelques matériaux pour les fondements d’une saine philosophie du droit criminel » : homo criminalis et folie chez Fodéré, ou une pensée criminologique syncrétique

• Marc RENNEVILLE (CNRS)
Pour l’honneur de l’humanité. Folie et responsabilité pénale d’après Fodéré

• Eva YAMPOLSKY (Uni. de Lausanne)
La pathologie du suicide chez Fodéré. Les ambiguïtés du discours entre crime et folie

• Discussion

 

La médecine légale de l’âme et du corps II

11h / 12h15

Présidence de séance : Ludovic MAUGUÉ

• Marine DURING (Uni. d’Aix-Marseille)
Foderé, médecin légiste au chevet de la justice pénale féminine

• Bénédicte DECOURT (Uni. de Nice Sophia Antipolis)
Discours de médecine légale dans le Traité de François-Emmanuel Fodéré et pratiques de l’expertise clinique : l’exemple du procès pour viol à Nice sous la Restauration

Sandra MENENTEAU (Uni. de Poitiers)
« Un des moyens les plus puissants d’établir la vérité ». Fodéré et l’autopsie médico-légale

• Discussion

 

La médecine légale de l’âme et du corps III

14h / 15h30

Présidence de séance : Michel PORRET

• Marc ORTOLANI (Uni. de Nice Sophia Antipolis)
Fodéré au tribunal. Comment il servit de base en 1823 à une consultation d’expert pour défendre une jeune fille accusée d’infanticide

• Olinda TESTORI (Uni. de Genève)
Morts et blessures accidentelles à Genève au XVIIIe siècle et perspectives médico-légales dans le Traité de Fodéré

 

Réception et postérité I : pratiques et doctrine

16h / 17h30

Présidence de séance : Fabrice BRANDLI

• Cristina CIANCIO (Uni. de Benevento)
Médecine, droit et peur. La constatation de décès et les risques des inhumations précipitées dans le Traité de médecinelégale de François-Emmanuel Fodéré

Frédéric CHAUVAUD (Uni. de Poitiers)
La seconde vie des cadavres et des corps brutalisés. Causes célèbres et études de cas. La preuve par l’exemple (1813-1913)

 

Projection : Fernando ha vuelto

18h

Film de Silvio CAIOZZI (31’’, Chili, 1998)

 

Samedi 28 novembre

 

Réception et postérité II : Fodéré en Italie

9h / 10h30

Présidence de séance : Elisabeth SALVI

• Alessandro PASTORE (Uni. de Vérone)
François-Emmanuel Fodéré dans la pensée médico-légale italienne au XIXe siècle

• Elio TAVILLA (Uni. de Modène et Reggio-Emila)
La médecine légale dans l’Italie du XIXe siècle : la contribution de Giovanni Gandolfi

• Jutta M. BIRKHOFF (Uni. de Varese) et Federica BORROMEO (Uni. de Varese)
L’influence des œuvres de Foderé sur la pensée des premiers professeurs universitaires de Médecine Légale en Italie

• Mario RIBERI (Uni. de Turin)
Réception des traités de Fodéré dans la jurisprudence italienne du XIXe siècle

• 10.45 – Conclusion
Patrice MANGIN (Uni. de Lausanne et Genève)
La médecine légale de Fodéré à nos jours

• Discussion libre

• 12.45 – Fin du colloque

 

Comité scientifique

– Pierluigi BAIMA BOLLONE (Université de Turin)
– Vincent BARRAS (Université de Lausanne)
– Pascal BASTIEN (Université du Québec à Montréal)
– Falk BRETSCHNEIDER (EHESS)
– Anne CAROL (Université d’Aix-Marseille)
– Christine CHAPPUIS (Université de Genève)
– Anja JOHANSEN (CHS – IAHCCJ)
– Gérard JORLAND (EHESS)
– Luiggi LACCHÈ (Université de Macerata)
– René LEVY (CESDIP)
– Silvano MONTALDO (responsable du musée Lombroso)
– Michelle PERROT (Université Paris VII – Denis Diderot)
– Marc RENNEVILLE (CNRS – Criminocorpus)
– Daniel ROCHE (Collège de France)
– Michel SAPANET (médecin légiste de Poitiers)

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !