Thèse de doctorat en Histoire médiévale préparée par Lou de Poorter, sous la direction de Philippe Racinet (TrAme / Université de Picardie Jules Verne) et Éric Sparhubert (Criham / Université de Limoges).

• Date de dépôt du sujet : 2020

 

 

Présentation du thème de recherche

Les fortifications de terre et de bois au Moyen Âge (VIIIe-XIIe siècles) dans le Limousin : Haute-Vienne et Creuse

La nécessité d’un inventaire sur les fortifications de terre et de bois au Moyen Âge en Haute-Vienne et en Creuse résulte de notre méconnaissance, surtout archéologique, de la question. L’étude de ces fortifications par les champs historique et archéologique est un moyen de mieux connaître les enjeux politiques et économiques au sein de ces territoires entre les VIIIe et XIIe siècles.

La constitution de ces fortifications (morphologie, matériaux utilisés, relations entre fortifications et substrat), la topographie du site et sa géographie expliquent son aménagement et sa fonction par rapport au lieu sur lequel il est implanté. Il conviendra alors d’analyser le rapport que la fortification entretient avec son environnement, le territoire qu’elle défend, contrôle ou administre et de la mettre en relation avec la flore, la topographie, le réseau hydrographique et l’habitat du site.

Dégager ainsi une première typologie et établir plusieurs profils de constructions en Haute-Vienne et en Creuse s’inscrirait dans les recherches et réflexions en cours sur les rôles des fortifications de terre et de bois dans l’Occident médiéval.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !