Thèse de doctorat en Histoire antique préparée par Romain Bernard, sous la direction de Stéphanie Guédon (Criham / Université de Limoges).

• Date de dépôt du sujet : 2020

 

 

Présentation du thème de recherche

Les problématiques du genre à l’épreuve des guerres civiles de la République romaine et de la mise en place du Principat

Après avoir étudié en M1 et M2 le rôle des femmes des imperatores et des triumvirs dans la vie publique et privée lors des guerres civiles de la Rome républicaine (88 av. J.-C. à 14 ap. J.-C.) mon projet de thèse vise à appréhender la période de transition entre la République et l’Empire par le biais des questions de genre. Il s’agit donc d’analyser les schémas traditionnels de la féminité et de la masculinité à Rome dans le cadre privé et public, afin de comprendre comment cette période a modifié le rôle des femmes, la question de la virilité, la place des hommes mais aussi le rôle de la famille dans la société romaine. La période augustéenne, mettant fin à une période troublée, se caractérise par d’importants changements (personnalisation du pouvoir, mise en avant de la famille impériale et de ses figures féminines) tout en prônant le retour à la tradition des ancêtres (res publica restituta).

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !