Publicacions de la Universitat de València, 2019

Alexandra Beauchamp, Antoni Furió, Germán Gamero Igea, María Narbona Cárceles (éd.), 2019

• Publicacions de la Universitat de València
376 pages
ISBN: 978-84-9134-483-4

 

 

Présentation

Ce volume approfondit la connaissance des relations matérielles et économiques qu’entretenaient les villes et les cours chrétiennes de la péninsule Ibérique, aux XIVe et XVe siècles. Il propose une analyse des mécanismes et stratégies développés par les sociétés urbaines pour satisfaire les besoins des cours et examine l’impact de la présence et de la demande de ces cours, toujours itinérantes, sur les marchés urbains.

À travers le dialogue entre histoire économique et urbaine et histoire des cours, les contributions réunies dans ce volume se proposent d’approfondir la connaissance des relations matérielles et économiques qui lient les villes et les cours chrétiennes de la péninsule Ibériques aux XIVe et XVe siècles. A la fin du Moyen Âge, ces cours demeuraient itinérantes : tout au long de l’année, elles visitaient et s’installaient aussi bien dans de petits centres urbains que dans des villes, où leurs princes ne disposaient pas toujours de leur propre palais. Leurs voyages et séjours suscitaient une demande importante de ravitaillement, produits de luxe et ressources financières, pour maintenir leur train de vie. Pour le monde urbain, accueillir, loger mais aussi fournir et financer des suites de centaines de personnes était un défi logistique mais aussi financier. Par leur examen, ce livre offre une analyse des mécanismes et stratégies développés par les sociétés urbaines pour satisfaire les besoins des cours et examine l’impact de la présence et de la demande de ces cours sur les marchés urbains.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !