Geste Éditions, 2018

Marlène Belly, 2018

• Geste Éditions
363 pages
ISBN : 978-2-36746-936-2

 

 

Présentation

On a beaucoup dit et publié sur la Grande Guerre telle qu’elle a été vécue par les hommes au front. La position des femmes, restées entre elles à l’arrière, est bien moins connue. Cet ouvrage s’intéresse à celles qui vivaient entre Loire et Gironde. Outre l’accomplissement des tâches liées à l’inévitable appel de la terre, elles assurent de nouvelles fonctions afin de répondre aux besoins provoqués par le conflit. Leur combat se lit aussi dans des élans de solidarité, dans des démarches éducatives. L’ouvrage s’intéresse également aux mesures mises en œuvre à l’arrière pour soutenir physiquement et psychologiquement les hommes au front : les échanges de correspondances y tiennent une place de premier ordre. Au-delà des difficultés humaines et de leurs conséquences, au-delà des souffrances de tous ordres, sont aussi présentés les moyens qui ont permis de transcender l’horreur et, d’une certaine manière, de faire face à la durée de cette guerre. Enfin, les regards se posent sur l’après et sur les traces laissées : de la Poitevine gravée dans la pierre pour entretenir la mémoire aux évolutions plus ou moins marquées de la condition féminine, il s’agit d’esquisser ces nouveaux visages de la Femme.
Cet ouvrage apporte un éclairage sur la grande histoire à partir d’une multitude de petites histoires issues de collectages sur le territoire régional. Il rend hommage au courage et au dévouement de ces femmes restées en mouvement au cours de ce conflit dont la mémoire collective est encore bien imprégnée. Venus d’horizons divers, les auteurs de ce collectif ont pour dessein de partager avec le lecteur leurs regards pluriels sur la guerre 14-18 abordée par le prisme des femmes.

  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !