Programme Appel à projet de la Région Nouvelle-Aquitaine, coordonné par Christian Gensbeitel (Université Bordeaux Montaigne / IRAMAT-CRP2A – UMR 5060 / Ausonius – UMR 5607), avec la participation de Cécile Voyer (Université de Poitiers / CESCM – UMR 7302), Anne Massoni et Eric Sparhubert (Université de Limoges / Criham – EA 4270) – 2017-2021.

Partenaires

Région Nouvelle-Aquitaine

• Université de Bordeaux Montaigne – Laboratoires IRAMAT-CRP2A, UMR 5060 et Ausonius, UMR 5607

• Universités de Poitiers – Laboratoire CESCM, UMR 7302

• Universités de Limoges – Laboratoire Criham, EA 4270

 

 

 

 

 

Présentation

Le projet Monasticon Aquitaniae (Le paysage monastique de l’Aquitaine médiévale) associe plusieurs universités de Nouvelle-Aquitaine : Bordeaux Montaigne (Christian Gensbeitel, coordinateur, UMR 5060 IRAMAT-CRP2A / Ausonius), Poitiers (Cécile Treffort, UMR 7302 CESCM) et Limoges (Anne Massoni et Eric Sparhubert) pour le Criham.

Il se propose de mettre en valeur les grands sites monastiques de la nouvelle région : l’Abbaye-aux-Dames de Saintes, Saint-Jean-d’Angely, Trizay, Saint-Savin-sur-Gartempe, et pour le Limousin, Solignac, La Souterraine, Beaulieu-sur-Dordogne, Aubazine et Saint Martial de Limoges.

La perspective est celle de l’histoire du bâtiment associée à l’étude de la documentation textuelle. Il s’agira de faire l’étude à grande échelle des implantations et des formes architecturales des grandes abbayes de l’Aquitaine médiévale dont les frontières sont reprises par notre région actuelle et qui recèle de ce point de vue une richesse patrimoniale sans équivalent. Le travail doit également analyser l’organisation de ces sites et leurs relations à leur environnement, en incluant la question des productions artistiques et matérielles, des pratiques liturgiques et funéraires, de la vie quotidienne, de l’hospitalité et de l’aumône. Le projet s’appuie sur le réseau ABBATIA qui regroupe les conservateurs des plus grands sites chargés de leur valorisation.

Activités scientifiques


  • La vie étudiante continue sur les réseaux sociaux !