Thèse en cours : Clément Astruc : Le football brésilien à travers le monde. Enjeux d’une projection internationale par le sport (1945-1979)

Garotos ingleses cercam Pelé para pedir-lhe autógrafos. O Rei do Futebol tinha uma legião de fãs espalhados pelo mundo inteiro. Inglaterra, Lancashire, Liverpool, 01/06/1966. Foto/AE

Garotos ingleses cercam Pelé para pedir-lhe autógrafos. O Rei do Futebol tinha uma legião de fãs espalhados pelo mundo inteiro. Inglaterra, Lancashire, Liverpool, 01/06/1966. Foto/AE

• Thèse de doctorat en Histoire préparée par Clément Astruc, sous la direction de Fabien Archambault (Criham) et d’Olivier Compagnon (CREDA)

 

Présentation du thème de recherche

Le football brésilien à travers le monde. Enjeux d’une projection internationale par le sport (1945-1979)

Depuis le milieu du XXe siècle, le futebol (football brésilien) fascine. Synonyme d’excellence sportive, il a fait connaître le pays à l’étranger et a modelé son image, suscité nombre de stéréotypes. Le projet se propose d’analyser la construction de cette curiosité, de la notoriété, du prestige du futebol hors des frontières du Brésil, et de montrer comment il est devenu une ressource politique, diplomatique et économique pour les acteurs de son insertion dans l’espace sportif inter/transnational – institutions politiques et sportives nationales, clubs, athlètes, entrepreneurs de spectacle et autres agents.

La période considérée constitue à la fois à un « âge d’or » sportif et un moment politique contrasté de l’histoire du Brésil, marqué par une césure – un coup d’Etat en 1964 – qui met fin à une période de démocratisation entamée en 1945 et affecte l’affirmation internationale du pays par l’intermédiaire du sport. Pendant ces trois décennies, la Seleção remporte trois Coupes du monde (1958, 1962 et 1970), le Santos FC remporte deux fois la Coupe intercontinentale (1962, 1963) et leur joueur vedette, Edson Arantes de Nascimento dit Pelé, acquiert une célébrité mondiale.

La thèse a pour objet la présence du football brésilien à l’étranger sous ses diverses formes, des retentissantes performances de la Seleção lors des Coupes du monde aux moins spectaculaires circulations sportives que constituent les nombreuses tournées effectuées par des clubs hors du pays et les transferts internationaux. La démarche se situe aux confins du national et du transnational et s’inscrit à ce titre dans le renouvellement récent de l’écriture de l’histoire du Brésil, en dépassant les frontières de l’État-nation. Elle entend mettre en valeur les allers et retours, de personnes mais aussi de représentations, que les échanges sportifs engendrent entre le Brésil et de nombreux pays (du Nord comme du Sud, du bloc occidental comme du bloc de l’Est, d’Europe comme d’Afrique).

 

Recherche

Menu principal

Haut de page