Séminaire : Histoire « globale », histoire « connectée »

François Brizay

Depuis une vingtaine d’années, l’historiographie a développé les concepts d’histoire « globale », d’histoire « connectée ». Nés dans des universités anglo-saxonnes, ces thèmes ont pour but de déplacer le regard d’une historiographie jugée trop européocentrique. Les historiens qui utilisent ces concepts établissent des comparaisons entre des civilisations différentes (Europe, Chine, Inde). Leurs travaux portent sur l’histoire économique, politique et culturelle. À partir d’exemples d’ouvrages et d’articles, ce séminaire propose une présentation des débats sur l’histoire des mondialisations et une description des nouveaux champs de recherche de l’histoire « globale ». La période prise en compte est surtout le monde moderne (XVIe-XVIIIe siècle) mais des comparaisons seront parfois établies avec les siècles précédents.

> 8 séances

 

Recherche

Menu principal

Haut de page