Séminaire : Environnements, territoires et circulations maritimes

Thierry Sauzeau et Johann Petitjean : Mesurer, évaluer et surveiller les littoraux

L’histoire maritime connaît un profond renouveau depuis une dizaine d’années. Elle navigue entre histoire globale et histoire de l’environnement. Sur la longue durée (XVIe-XXe siècles), les sociétés maritimes sont à l’origine de constructions originales. Confrontées à des environnements aux fortes dynamiques de changements, elles ont mis en œuvre des stratégies originales pour s’adapter et développer des activités en lien avec la mer, leur arrière-pays mais aussi des rivages éloignés. Avec des temporalités très variées en fonction des contextes et des aires maritimes, l’Etat moderne est aussi devenu un acteur de plus en plus intéressé aux choses de la mer. On pense aux intérêts stratégiques, car le littoral est une frontière, mais les préoccupations ont également été économiques et environnementales. Cet intérêt croissant peut être appréhendé en termes de politiques, de décisions et d’outils mis en œuvre par les pouvoirs et destinés à mesurer, évaluer ou surveiller les littoraux.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page