Colloque : Femmes face à l’absence de l’Antiquité à l’époque contemporaine : terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord)

Illustration : © Editions Bamboo – Grand Angle copyright, Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice

• 11-13 mai 2017

• Rochefort, Corderie Royale – Centre International de la Mer (Charente-Maritime)
Rue Audebert

• Colloque organisé en partenariat avec le Centre International de la Mer (Rochefort) et avec le soutien du Framespa-UMR 5136, du CRHIA-EA 1163, du Criham-EA 4270, du LaSSP-EA 4175, de l’Université Toulouse-Jean Jaurès, de l’Université de Sherbrooke (Québec), de l’Université de Poitiers, de l’Université de La Rochelle et de l’IEP de Toulouse.

Consulter le site du colloque

Télécharger le programme du colloque

 

Présentation

Le colloque « Femmes face à l’absence de l’Antiquité à l’époque contemporaine : terre, mer, outre-mer (Europe – Amérique du Nord) » propose de réfléchir à la condition et au quotidien des femmes mariées confrontées à l’absence temporaire de leur époux.
Celle-ci recouvre une grande diversité de situations selon les raisons du départ (activité maritime, emprisonnement, guerre, migration, travail saisonnier, religion….), ses modalités (absence choisie ou subie), l’implantation géographique (ville, campagne, littoral, montagne, île, colonie…), l’âge de l’épouse, la présence d’enfants, le milieu social et l’éventuel soutien du réseau de parenté et d’amitié.
Alors que le veuvage – conséquence de l’absence irréversible des hommes – et le célibat ont fait l’objet de nombreux travaux et synthèses, la solitude des femmes mariées, momentanément « affranchies » de la tutelle masculine, reste largement un territoire en friche.

 

Programme

 

Jeudi 11 mai 2017

8h30 / 12h30

• Accueil des participants
Emmanuelle Charpentier (Université Toulouse-Jean Jaurès-Framespa) et Benoit Grenier (Université de Sherbrooke, Québec-CIEQ)
Introduction scientifique

Subir l’absence ?

Pauline Schmitt Pantel (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne-Anhima)
Pénélope face à la toile, une femme d’action ?

Tiphaine Martin (Université de Toulon-Babel)
Une Pénélope marseillaise : Mercédès dans Le Comte de Monte-Cristo

Maurice Daumas (Université de Pau-ITEM)
Du portrait au sentiment de l’existence. Figures féminines de l’attente dans la peinture occidentale

Thomas Vaisset (Service Historique de la Défense) et Jean de Préneuf (Université Lille III-IRHiS)
L’alliance, l’ancre et la plume : lien conjugal et économie de l’absence chez les femmes d’officiers de marine (milieu XIXe siècle-milieu XXe siècle)

Sylvie Moret Petrini (Université de Lausanne, Suisse)
« Quand vous lirés ce livre avec papa, vous saurés ce que c’est » : la responsabilité éducative ad interim au miroir de la correspondance de la famille Glayre (1798-1804)

14h30-17h30

Sophie Doucet (Université du Québec à Montréal)
Guerre, absence et neurasthénie : l’agentivité perdue de Blanche Lacoste Landry et la mobilisation de ses proches

Jacques Cantier (Université Toulouse-Jean Jaurès-Framespa)
Trois femmes face à l’absence dans la France de l’Occupation : le témoignage des écrits personnels

Raphaëlle Branche (Université de Rouen-GRHIS)
« Depuis que je te connais, je t’ai toujours attendu ». Nanou face aux absences de Jacques (France, 1954-1957)

Christophe Régina (ESPE Midi-Pyrénées-Framespa)
Absence sans conscience n’est que ruine des couples. Les Marseillaises et la vie conjugale au XVIIIe siècle

Olivier Chaibi (ESPE de Créteil-IDHES)
Mais comment peut-on être la femme de Proudhon ? Euphrasie Piégard (1822-1900) face à l’emprisonnement, l’exil et les opinions politiques de son mari

 


Vendredi 12 mai 2017

 

Stratégies de (sur)vie face à l’absence

9h-12h30

• Anne Montenach (Université de Provence-TELEMME)
Une économie de l’absence des hommes. Femmes, pluriactivité et marché dans l’Europe alpine à l’époque moderne

Marie-France Vouilloz-Burnier (Historienne indépendante)
Le travail des femmes dans les Alpes suisses : de la solitude à l’indépendance

Marie-Pier Bouchard (Université Laval, Québec)
Entre le mythe et l’oubli : les femmes charlevoisiennes face aux départs périodiques des hommes, 1930-1970

Jasmina Cornut (Université de Lausanne, Suisse)
Femmes d’officiers militaires suisses : répartition des tâches et stratégies féminines dans un contexte d’absence masculine, XVIIe-XIXe siècles

Jonathan Fortin (Université de Sherbrooke, Québec)
Les procuratrices à Montréal (1740-1770) : contextes familiaux et administration des biens

Jean-Philippe Garneau (Université du Québec à Montréal)
Les femmes délaissées par leur mari et la justice civile de Montréal (1795-1830) : pouvoirs, propriété, agentivité

14h30-17h30

Arnaud Bessière (Université Laurentienne, Québec)
Épouses et servantes au Canada sous le régime français : une autonomie contrainte et contraignante

Jean-René Thuot (Université du Québec à Rimouski)
La trajectoire d’Éléonore Pagé (1795-1860) dans la vallée laurentienne du Canada : analyse des limites d’un espace d’autonomie féminin

Alexandra Esteves (Universidade Católica Portuguesa, Portugal)
Between loneliness and protagonism : women in the universe of crime in Northern Portugal in the 1800s

Camilo Fernandez Cortizo (Universidade Santiago de Compostela, Espagne)
Femmes, famille et exploitation agricole dans un pays d’émigration : la Galice Sud-Ouest (XVIIIe-XIXe siècles)

Corinne Fortier (Collège de France-LAS)
Femmes de marin dans le Finistère Sud  : absence des hommes et empowerment des femmes, une perspective anthropologique

 


Samedi 13 mai 2017

 

Absence et agentivité des femmes

9h-12h30

David Salomoni (Università degli Studi Roma Tre, Italie et CIHAM)
Les Femmes-chevaliers dans la vallée du Pô à la Renaissance

Camille Caparos (Université de Provence-TELEMME)
Pouvoir au féminin : itinéraire épistolaire d’une noble provençale au XVIIIe siècle

Karine Pépin (Université de Sherbrooke, Québec)
« La conduite scandaleuse qu’a suivie pendans son absence la ditte Dame » : les mariages interethniques pendant l’exil des officiers canadiens après la guerre de Sept Ans (1760-1800)

Novella Lapini (Università degli Studi di Firenze, Italie)
À Rome en absence des hommes : rôle social et possibilité d’action des matronae

Alexandra Beauchamp (Université de Limoges-Criham)
Représenter la majesté royale et veiller sur les sujets en l’absence du roi  : les rôles dévolus à Blanche d’Anjou, reine d’Aragon de 1295 à 1310

Solenn Mabo (Université Rennes 2-CERHIO)
Épouses de défenseurs de la patrie ou d’ennemis de la nation : absences des hommes et stratégies de survie sous la Révolution française dans la France de l’Ouest (1789-1801)

14h30-16h30

Pauline Ferrier-Viaud (Université Paris 4-Centre Roland Mousnier)
Subir l’absence, réagir face à l’absence : Marie-Madeleine de Castille épouse Fouquet, une veuve civile ?

Elsa Génard (Université Paris 1 Panthéon Sorbonne-Centre d’histoire du XIXe siècle)
Les liens conjugaux et familiaux à l’épreuve de l’emprisonnement en France (années 1910-1939)

Henri Moulinier (Université de La Rochelle-CHRIA)
Femmes de marins pêcheurs rochelais, de l’isolement à l’action collective – 1985-2015

Nicole Pellegrin (CNRS/IHMC-ENS Paris)
Conclusions du colloque

 

Comité d’organisation

Emmanuelle Charpentier (Université Toulouse-Jean Jaurès – Framespa-UMR 5136)
Benoît Grenier (Université de Sherbrooke – Québec-CIEQ et CERHIO-UMR 6258)
Mickaël Augeron (Université de La Rochelle – CRHIA-EA 1163)
Christine Dousset-Seiden (Université Toulouse-Jean Jaurès– Framespa-UMR 5136)
Isabelle Lacoue-Labarthe (IEP Toulouse- LaSSP-EA 4175)
Sylvie Mouysset (Université Toulouse-Jean Jaurès– Framespa-UMR 5136)
Thierry Sauzeau (Université de Poitiers – Criham-EA 4270)

 

Comité scientifique

Mickaël Augeron, CRHIA, Université de La Rochelle
Peggy Bette, chercheur associé au CERHIO
Lydie Bodiou, HeRMA, Université de Poitiers
Sandra Boehringer, Archimède, Université de Strasbourg
Sophie Cassagnes-Brouquet, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Sylvie Chaperon, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Emmanuelle Charpentier, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Frédéric Chauvaud, Criham, Université de Poitiers
Leslie Choquette, French Institute, Assumption College, Massachusetts
Anne Cova, Universidade de Lisboa
Dominique Deslandres, Université de Montréal
Christine Dousset-Seiden, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Magda Fahrni, Université du Québec à Montréal
Adeline Grand-Clément, PLH-ERASME, Université Toulouse-Jean Jaurès
Benoît Grenier, Université de Sherbrooke
Isabelle Lacoue-Labarthe, IEP Toulouse- LaSSP-EA 4175
Didier Lett, ICT, Université Paris-Diderot
Sylvie Mouysset, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Isabelle Réal, FRAMESPA, Université Toulouse-Jean Jaurès
Ofelia Rey Castelao, Universidade de Santiago de Compostela
Thierry Sauzeau, CRIHAM, Université de Poitiers
Danièle Tosato-Rigo, Université de Lausanne
Colette H. Winn, Washington University in Saint Louis

 

Recherche

Menu principal

Haut de page