Rencontres Michel Foucault : Tous accros !

• du 6 au 10 novembre 2018

• Poitiers, TAP – Théâtre Auditorium et autres lieux

• Conférences, tables rondes, exposition, films et spectacles organisées par le TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers et l’Université de Poitiers, en partenariat avec le Réseau Canopé, l’Espace Mendès France, Les Beaux-Arts, Le Miroir, le Musée Sainte-Croix et Mediapart, et le concours de L’Actualité Nouvelle-Aquitaine et de la librairie La Belle Aventure.

• Entrée libre et gratuite pour les conférences et tables rondes

Télécharger le programme des rencontres Michel Foucault 2018

 

Présentation

Opium, cannabis, héroïne, cocaïne, alcool, tabac… À chaque société ses addictions, pourrions-nous dire ? Oui, certainement, mais la nôtre évolue, elle en tolère certaines et en crée d’autres que nous n’attendions pas : travail, écrans, téléphones portables, jeux d’argent, sucre, sport, sexe… Contraints d’adapter nos pratiques sociales, nous enrichissons notre langue de nouveaux mots : workaholic, nomophobie…
Par ailleurs, la passion – émotion valorisée – n’est-elle pas la voie royale de l’addiction, comportement stigmatisé et véritable symptôme social ?
Cette nouvelle édition des Rencontres Michel Foucault questionne cette relation passion – addiction et vous propose plusieurs entrées pour vous permettre d’appréhender les sujets à votre façon, à votre rythme. De plus, et c’est bien la richesse et la spécificité de notre partenariat TAP − Université de Poitiers, associés aux tables rondes et conférences, plusieurs films aborderont cet inépuisable sujet et un spectacle tout à fait original, Stadium de Mohamed El Khatib, nous mettra face à la passion des supporters de foot du RC Lens.

 

Coordination scientifique

Lydie Bodiou, vice-présidente déléguée Enjeux de société de l’Université de Poitiers
Frédéric Chauvaud, professeur d’histoire contemporaine, doyen honoraire de la Faculté des Sciences Humaines et Arts de l’Université de Poitiers
Isabelle Lamothe, vice-présidente de l’Université de Poitiers en charge de la culture et de la vie étudiante
Martin Rass, enseignant-chercheur en civilisation allemande et TIC à l’Université de Poitiers, membre du FoRell

 

Programme

Conférences, tables rondes, exposition, films et spectacles

 

Table ronde : Les Passions dévorantes

• Jeudi 8 novembre 2018 – 14h30 / 16h
• Poitiers, TAP auditorium
• Table ronde animée par Frédéric Chauvaud, avec Ludovic Gaussot, Olivier Kandel et Jean-Jacques Yvorel

Au 19e siècle, la société semble découvrir les passions dévorantes. Des hommes et des femmes donnent l’impression d’être des monomanes. Ils sont animés par une passion unique. Défilent alors les dipsomanes, les partisans de la fée verte, les alcooliques en tous genres, les opiomanes, les cocaïnomanes, les héroïnomanes, les morphinées… L’absorption de substances diverses amène les contemporains à poser, au 20e siècle comme au 21e, la question de la dépendance. Quels sont les signes qui attestent d’une addiction, que peuvent faire les « addicts », quel est leur devenir, quelle place peuvent-ils occuper ? Quel regard portent-ils (et porte-t-on) sur eux ?

Frédéric Chauvaud est spécialiste de la justice, de l’expertise judiciaire et des déviances, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Poitiers, il a notamment dirigé Le Corps défaillant (Imago, 2018) et prépare, en collaboration, la publication de Fodéré et la naissance de la médecine légale.

Ludovic Gaussot est sociologue, maître de conférences HDR, travaille sur la régulation des usages de produits psychotropes (alcool, tabac, cannabis, « drogues dures ») en particulier chez les jeunes, entre socialisation familiale et groupes de pairs. Il a publié plusieurs articles et termine un ouvrage sur cette question.

Olivier Kandel est médecin généraliste à Poitiers depuis 32 ans, membre titulaire et past-président de la Société Française de Médecine Générale, praticien maître de stage des universités, responsable du CSAPA de la Vienne de 1995 à 2005. Il a notamment publié : « Mesusages de l’alcool : comment optimiser le dépistage et la prise en charge ? » La Revue du Praticien Médecine Générale (2006).

Jean-Jacques Yvorel est historien, ancien formateur-chercheur et responsable du département sciences humaines à l’ENPJJ, il est corédacteur en chef de la Revue d’histoire de l’enfance « irrégulière », il a notamment publié en collaboration avec Véronique Blanchard, Régis Revenin, (dir.) Jeunes, jeunesse et sexualité (Autrement, 2010), Les Poisons de l’esprit, drogues et drogués au XIXe siècle (Quai Voltaire, 1992).

 

Recherche

Menu principal

Haut de page