Publication : Terres d’élections

Dubasque_2014-Terres_elections_4

Presses universitaires de Rennes

François Dubasque et Éric Kocher-Marboeuf (dir.), 2014

• Presses universitaires de Rennes
432 pages

 

 

Résumé

Employées  sans réelle distinction de sens par la plupart des commentateurs de la vie politique à l’occasion des soirées électorales, les expressions de « fief », « bastion », « terre de mission » et « désert » électoraux semblent communément renvoyer à une identité politique locale où s’entremêlent tradition, folklore et jeu d’influence d’une famille ou d’une personnalité politique. Au-delà des clichés véhiculés par l’abondance de références métaphoriques, ces expressions soulèvent de véritables enjeux méthodologiques pour les historiens travaillant sur les identités et cultures politiques, l’approche biographique ou la monographie. Appréhender le phénomène de territorialisation de la vie politique implique de prêter autant d’attention aux électeurs – explication des votes et analyse des comportements électoraux – qu’aux élus à travers le cumul des mandats, le savoir-faire électoral ou la notabilité. Cette voie d’entrée doit conduire à analyser avec profit les positions de pouvoir politique et leur ancrage territorial.
« C’est donc un programme ambitieux que se fixe cet ouvrage collectif puisqu’il s’agit, cent ans après, de reprendre à nouveaux frais l’enquête pionnière conduite par André Siegfried en 1913 dans son fameux Tableau politique de la France de l’Ouest, mais avec une double complexification. La confrontation des travaux et méthodes d’une trentaine de spécialistes permet en effet de saisir l’ensemble national en variant les focales, avec de surcroît quelques coups de projecteur sur l’international, et le tout sur deux siècles d’histoire contemporaine » (S. Berstein). Cette démarche stimulante confirme tout l’intérêt d’une approche de la vie politique française sous l’angle territorial.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page