Publication : La souveraineté populaire. Expériences et normalisations en Europe (1800 – 1848)

2011_publi_Colantonio_souverainete_populaire_RH19_42Laurent Colantonio, Emmanuel Fureix et François Jarrige (dir.), 2011

Revue d’histoire du XIXe siècle, n° 42

 

Présentation

Désormais, l’idée de souveraineté est si étroitement associée au pouvoir politique que la recherche historique qui s’y rapporte tend à limiter sa quête aux moments insurrectionnels et aux phases révolutionnaires. Dans ce numéro, La souveraineté populaire en Europe. Expériences et normalisations (1800-1848), afin d’atteindre la connaissance des manifestations « souveraines » du peuple qui se présentent sous les aspects les plus informels, nous avons délibérément écarté l’examen des périodes révolutionnaires proprement dites, pour nous concentrer sur quelques fragments, ou incises, d’expressions souveraines. Dans la première moitié du XIXe siècle, en effet, en l’absence de droits politiques, dans plusieurs pays européens, le peuple recourt à des formes de contestation et de prises de pouvoir très singulières : il y exprime parfois une aspiration à la liberté en tentant d’instaurer sa propre loi, à la manière du royal souverain d’antan.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page