Publication : La grande peur de 1610

2010_publi_Cassan_1610• Michel Cassan, 2010

Champ Vallon, 240 p.

 

 

Présentation

La grande peur de 1610 : les Français et l’assassinat d’Henri IV

Le 14 mai 1610, au centre de la capitale, Henri IV est frappé en plein cœur de deux coups de couteau assénés par François Ravaillac. Ce régicide a suscité maintes spéculations et thèses sur l’identité des commanditaires du meurtre et sur les mobiles de Ravaillac. Mais, aucune étude n’avait encore envisagé l’événement et ses suites immédiates à l’échelle du pays.
L’ouvrage étudie donc la circulation de la nouvelle, sa transformation en information officielle et sa manipulation, particulièrement en province, sa réception par la population ainsi que le basculement général et concomitant du royaume pendant quatre à cinq semaines dans une indicible peur.
De nombreuses cartes de la circulation de la nouvelle dans le royaume, le récit inédit en français d’un témoin de l’évènement, des lettres royales et des délibérations municipales éclairent le retentissement considérable d’un assassinat devenu à la fin du XVIIIe siècle et au XIXe siècle un thème de la peinture romantique.

 


À consulter

Table des matières

sur le site de l’éditeur

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page