Publication : La dynamique de la violence

2010_publi_Chauvaud_Dynamique_violenceFrédéric Chauvaud (dir.), 2010

• Presses universitaires de Rennes
244 p.

 

Présentation

La violence est tour à tour une notion élastique, un paradigme irremplaçable, un mot vague, un champ de recherche inépuisable. Tantôt elle est
présentée comme un invariant qui illustre la part obscure de l’humanité, tantôt comme un phénomène épisodique qui surgit brusquement et disparaît
aussi soudainement. Strictement sociale ou strictement individuelle, elle ne cesse de hanter les sociétés contemporaines et celles du passé.
Si la violence est un objet de recherche qui semble échapper à toute définition synthétique, nombre de travaux de qualité ont pourtant tenté d’en cerner
les contours, d’en suivre les évolutions, d’en prendre la mesure, d’en restituer les contextes et surtout d’en cerner les enjeux. Toutefois, l’intention du présent
ouvrage n’est pas de proposer une synthèse générale sur l’histoire de la violence, ni une lecture globale ou panoramique, ni encore un découpage par « grands
domaines ». Il s’agit, dans les pages qui suivent, de proposer une réflexion pluridisciplinaire à partir de quatre entrées – décrire, catégoriser, contextualiser,
comprendre – permettant de confronter les approches, de comparer les résultats empiriques et de nourrir la réflexion commune.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page