Publication : Histoire de la misogynie. De l’Antiquité à nos jours

2013_publi_Lancon

Arkhê éditions

Bertrand Lançon et Adeline Gargam, 2013

• Arkhê
320 pages

 

Présentation

Ce livre se veut l’archéologie d’un mépris, celui de la femme et de la féminité, tel qu’il s’exprime en Europe depuis la haute Antiquité.
Chose étonnante, aucune histoire de la misogynie n’avait jamais été publiée ni même écrite jusqu’à ce jour en France. Son sujet ne porte pas simplement sur la femme en tant que telle, mais sur le terrible constat qui s’impose quant aux regards péjoratifs portés sur les femmes et la féminité.
Ces regards sont ceux des hommes, parfois interiorisés par des femmes ; ils sont puissamment ancrés dans les mentalités par le langage, les théories, les images, les croyances et le droit. Ainsi, les vecteurs de la misogynie sont extrêment divers : poètes, mythographes, artistes, médecins, philosophes, enseignants, médias, mais aussi hommes d’Église, politiques et juristes.
Comme toute archéologie, ce livre définit un terrain de fouilles, l’Europe, et nous entraîne dans un voyage autour des textes, de l’antiquité au XXe siècle. On y découvre que la misogynie s’exprime au travers de thèmes transmis et ressassés de génération en génération, et profondément ancrés dans notre culture et dans notre vie quotidienne.
Comment comprendre la misogynie ? Procède-t-elle uniquement de cette culture enracinée au plus profond de nous ? Est-elle partie intégrante de la masculinité ? D’une virilité façonnée par le vieux modèle patriarcal ? Le déclin de ce dernier serait-il susceptible d’entraîner la fin d’une misogynie que l’on pensait indétrônable ?
Telles sont les questions essentielles auxquelles ce livre, unique en son genre, tente de répondre de façon claire et accessible.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page