Publication : Garibaldi et Garibaldiens en France et en Espagne : histoire d’une passion pour la démocratie

couv-garibaldi-cheval.inddJérôme Grévy, Hubert Heyriès, Carmela Maltone, 2011

• Presses universitaires de Bordeaux
258 p.

 

Présentation

Défenseur du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, de la laïcité, de la liberté universelle et de la fraternité, Garibaldi a été l’héritier de l’esprit des Lumières et des valeurs fondamentales de l’humanisme républicain.

Ce personnage a eu ses admirateurs et ses détracteurs en Europe et tout particulièrement en France où il a occupé et occupe encore une place exceptionnelle dans la mythologie française. Après sa mort, ses idéaux, ses espoirs, ses combats furent repris par les volontaires garibaldiens, les Chemises Rouges, qui devenaient dès la fin du XIXe siècle l’avant-garde d’une Europe solidaire, républicaine, juste et démocratique.

Chaque auteur analyse l’empreinte et l’héritage garibaldien. Jérôme Grévy traite du mythe garibaldien en France avant 1914 et son inscription dans les monuments républicains. Hubert Heyriès décrit l’engagement des garibaldiens sur les fronts de l’Argonne et de la Marne et leurs clivages dans la France de l’entre-deux-guerres. Carmela Maltone retrace la constitution d’une légion garibaldienne, en 1936, intégrée dans les Brigades Internationales.

Ce livre montre la force mobilisatrice du mythe garibaldien dans l’histoire contemporaine.

Recherche

Menu principal

Haut de page