Journée d’études : Solennité dans la guerre

• 16 mai 2014 – 9h / 16h30

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts
Hôtel Fumé – 8 rue René Descartes

 

Présentation

Célébrations éclatantes, caractère majestueux et gravité associée aux événements qui soulignent leur importance particulière, lié d’abord aux circonstances, la solennité est présente aux différents temps de la guerre, partagée par les différents acteurs, depuis l’État jusqu’au combattant (revues des troupes, visite d’une personnalité sur le front, offensive, comportement à la guerre, reddition, négociations, célébration de la victoire…). Cette solennité liée à la guerre est aussi présente en période de paix, notamment dans la commémoration des guerres. La solennité rassemble, fédère face à l’ennemi. La solennité donne du sens, elle est l’occasion de souligner l’importance des enjeux car elle marque les esprits et la mémoire des conflits. La solennité est un facteur important dans la guerre, qu’elle soit spontanée, liée aux circonstances ou sciemment orchestrée.

Le centenaire du déclenchement de la première guerre mondiale nous amène à inscrire spécifiquement la guerre dans la thématique déclinée dans le séminaires de l’axe « pouvoir » du CRIHAM (centre de recherches interdisciplinaires histoire, histoire de l’art et musicologie, universités de Poitiers et Limoges) : la solennité, déjà identifiée dans la prise de fonction (Poitiers, 4 octobre 2013). Les opérations de mobilisation de l’année 1914 sont un premier moment de solennité de l’entrée en guerre, qui n’est pas propre à ce conflit. Au-delà de l’entrée en guerre, dans tous les conflits de l’Antiquité à nos jours, les faits de guerre sont empreints de solennité.

 

 

Programme

• 9h – Accueil des participants

• 9h30 – Introduction par Jérôme Grévy (Professeur des Universités, directeur du CRIHAM)

• 9h45 – Sébastien Abel Laurent (Professeur agrégé, Doctorant, CESCM)
Les moyens d’expression de la solennité dans les chansons de croisade en occitan au XIIe siècle

• 10h20 – Discussion

• 10h30 – Hugues Marquis (Professeur agrégé, Docteur en Histoire, CRIHAM)
La reddition des places fortes dans la guerre de siège (1792-1794)

• 11h05 – Discussion

• 11h15 – Stéphane Calvet (Docteur en Histoire)
Les veilles de bataille à l’époque napoléonienne : un moment solennel

• 11h50 – Discussion

 

• 14h00 – Laurent Colantonio (Maître de Conférences en Histoire contemporaine, CRIHAM)
Solennité dans la commémoration de la Première Guerre mondiale en Irlande

• 14h35 – Discussion

• 14h45 – Luc Chantre (Docteur en Histoire, CRIHAM) :
Un concours de solennités. Le pèlerinage français à La Mecque en 1916.

• 15h20 – Discussion

• 15h30 – Gilles Chiron (Capitaine, ER – ancien officier tradition du RICM Poitiers)
La solennité dans les conflits contemporains (1978 – 2014)

• 15h50 – Discussion

• 16h – Eric Kocher-Marboeuf (Maître de Conférences en Histoire contemporaine, CRIHAM) et Hugues Marquis
Conclusion

 

Recherche

Menu principal

Haut de page