Journée d’études : La préméditation #2. Circonstances, fictions et discours savants

2015_JE_préméditation_2_1000• 15 octobre 2015 – 9h30 / 16h30

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, salle des Actes
Hôtel Fumé – 8 rue René Descartes

• Journée d’études organisée par le laboratoire CRIHAM, sous la coordination d’Anne-Claude Ambroise-Rendu (Université de Limoges) et Frédéric Chauvaud (Université de Poitiers).

• Entrée libre – ouvert à tous

Télécharger le programme de la journée d’études La préméditation #2

 

Présentation

2e journée d’études du cycle consacré à La prémédiation.

Selon un traité élémentaire de droit criminel publié en 1936, il existe des moments successifs dans l’infraction. Il importe donc de tenir compte de trois étapes : la phase psychologique, la phase préparatoire qui peut être plus ou moins longue et qui correspond tout à la préméditation, et, enfin, la troisième et dernière phase, celle de l’exécution. Selon cette fois un lexicographe de la même période, la préméditation c’est tout simplement une « décision prise d’avance » et l’auteur de l’article ajoute qu’elle « est une circonstance aggravante du meurtre ». La notion de préméditation amène à interroger les émotions qui ont partie prenante dans le geste criminel. A la colère éruptive et spontanée – la « chaude cole » du Moyen Âge – s’opposent des sentiments (plus durables) que sont la haine et le désir de vengeance et/ou des dispositions mauvaises qui telle la malice ou la duplicité, sont censés faire le lit de la préméditation. En posant la question de la préméditation, c’est donc bien l’individu plus que son crime que l’on examine et que l’on scrute, suggérant également ou induisant un partage entre professionnels du crime, récidivistes ou pas et criminels d’occasion, d’opportunité cédant au moment.

 

Programme

• 9h30 – Anne-Claude Ambroise-Rendu et Frédéric Chauvaud
Présentation

 

Première séance : Circonstances

• 09h40 – Fabrice Vigier (Université de Poitiers)
« Des professionnels » de la préméditation ? Les bandes organisées de malfaiteurs en Poitou au XVIIIe siècle

• 10h – Lisa Bogani (Université Blaise Pascal)
Vol d’occasion ou vol calculé ? Réflexion sur la notion de préméditation
à travers les affaires de vol(s) qualifié(s) (Auvergne. 1810-1852)

• 10h20 – Débats et pause

• 11h – Sébastien Soulier (Université Blaise Pascal)
La « perfide embûche ». Étude du guet-apens dans le Puy-de-Dôme au XIXe siècle

• 11h20 – Victor Fontaine (SciencesPo Paris – CEVIPOF)
La préméditation entre archaïsme et reconfiguration à l’ère actuarielle

• 11 h 40 – Débats

 

Deuxième séance : Fictions et discours savants

• 14h – Débats

• 14h20 – Emmanuel Gérardin (Université de de Strasbourg)
Les lettres de rémission des ducs de Lorraine au xvie et xviie siècle »

• 14h40 – Débats et pause

• 15h10 – Margaux Buyck (Université Paris Ouest Nanterre La Défense / Università degli studi di Verona, Université Franco-Italienne)
Poison et préméditation à l’aube des Lumières : l’empoisonnement criminel dans la pensée juridique italienne (XIV-XVIIe siècles)

• 15h30 – Jean-Jacques Yvorel (ENPJJ)
Criminologie, sciences sociales et sciences humaines face à la préméditation

• 15h50 – Débats

• 16h10 – Conclusions

 

2015_JE_premeditation_2_800

 

Recherche

Menu principal

Haut de page