Journée d’études : La part de l’ombre (II). Artisans du pouvoir et arbitres des rapports sociaux. La place des intermédiaires dans la gestion des conflits (VIIIe -XVe s.)

Présentation

Cette journée s’inscrit dans un cycle débuté en 2010 par l’organisation d’une première journée d’étude à l’Université de Limoges sur un thème similaire. A cette occasion, les intervenants ont mis en valeur durant le Moyen Âge et dans une grande variété de milieux (laïc, ecclésiastique, diplomatique, judiciaire et municipal) des pratiques de gouvernement et d’administration exercées par des hommes placés en retrait de la scène institutionnelle ; timidement révélée par les sources, leur action est finalement déterminante.

Les résultats obtenus lors de cette première manifestation ont encouragé la poursuite des recherches sur ces artisans du pouvoir rythmant le processus décisionnel ou influençant, par une négociation discrète mais constante, l’action politique.

Lors de cette deuxième journée, une attention particulière sera portée au rôle de ces chevilles ouvrières qui, dans la gestion des conflits, tempèrent ou attisent les rapports de force, la mettent en forme, voire, entretiennent la mémoire de ces moments de tension.

Cette thématique est d’une part dictée par les centres d’intérêt des historiens et historiens du droit de l’Université de Limoges ; elle est d’autre part proposée dans le souci d’éclaircir des phénomènes repérés au Moyen Âge que l’on peut comparer à des faits socio-juridiques actuels : des analogies sont en effet remarquables concernant la place accordée aux modes alternatifs tant dans les rapports privés que dans les relations internationales.

 

Programme

Matinée 

Présidence de séance : Anne Massoni (Université de Limoges)

• 9h30 – Accueil des participants

• 10h – Jacques Péricard (Université de Limoges)
Introduction

• 10h20 – Jean-François Boyer (Université de Limoges)
Servi, servi vicarii, judices servi, vicarii…: des hommes à tout faire (Limousin,VIIIe-Xe siècles) ?

• 10h45 – Laurent Jégou (Université Paris I)
Scabini, témoins, boni homines, acteurs de la communauté judiciaire à l’époque carolingienne

• 11h30 – Henri Simonneau (Université Lille III)
Le héraut d’armes, un intermédiaire privilégié dans la conception aristocratique de la guerre (XIVe-XVe siècles)

• 11h55 – Luc Guéraud (Université de Limoges)
Un agent méconnu? Le rôle du sénéchal de Poitou aux XIIe et XIIIe siècles

 

Après-midi

Présidence de séance : Alexandra Beauchamp (Université de Limoges)

• 14h – Bruno Lemesle (Université de Bourgogne)
Les dénonciateurs des excès dans l’Église (seconde moitié du XIIe siècle)

• 14h25 – Anne Massoni (Université de Limoges)
D’Avignon en Limousin : le rôle des intermédiaires dans les affaires bénéficiales au XIVe siècle

• 14h50 – Pascal Texier (Université de Limoges), L’homme de l’ombre. Tiers médiateur et gestion des conflits dans la France médiévale (XIVe-XVe siècles)

• 15h15 – Francisco de Paulas Canas Galvez (Université Complutense, Madrid)
Una conspiración en la corte de Castilla: la trama burocrático-administrativa en la caída del condestable Álvaro de Luna

• 16h20 – Philippe Depreux (Université de Limoges – IUF)
Conclusions

 

Recherche

Menu principal

Haut de page