Journée d’études : De l’écriture de famille à l’écriture de soi

• 2 avril 2010 – 9h15  / 18h

• Limoges, faculté des Lettres et des Sciences humaines, salle des Actes

• Journée d’études organisée dans le cadre de l’action ANR 07. CORP 020 : Les écrits personnels francophones. Société, familles et individus de la fin du Moyen Âge à 1914, sous la coordination de Michel Cassan, Université de Limoges, et Aurélie Chatenet-Calyste, Université de Tours.

 

Télécharger le programme de la journée d’études De l’écriture de famille à l’écriture de soi

 

Présentation

Les papiers de famille le sont-ils réellement ou uniquement ? Le renouveau historiographique sur le « self » invite à reprendre ces écritures et à y distinguer l’écho de soi dissimulé derrière des considérations et des recommandations choisies transmises à sa descendance.
Il s’agit, à l’aide d’une démarche qui privilégie le « penser par cas », d’analyser la complexité de ces écrits rédigés avec des horizons d’attente qui ne sont pas systématiquement ceux d’un héritier ou d’une famille.
La présence du « moi » est à questionner, notamment d’un « moi » féminin à travers les récits et les écrits de deux princesses italienne et autrichienne qui vécurent une douloureuse expérience de l’exil et du déclassement à la fin du XVIIIe siècle.

 

Programme

• 9h 15 – Paul D’Hollander, co-directeur de l’EA 4270 GERHICO-CERHILIM
Accueil et présentation

• 9h 20 – Michel Cassan, Université de Limoges,
Aurélie Chatenet-Calyste, Université de Tours
Introduction de la journée d’études

 

Ambivalences de l’écriture privée

• 9h 35 – Christine Nougaret, École nationale des chartes
Les curiosités de Benjamin Gradis, négociant juif bordelais, 1789-1858

• 10h 15 – Scarlett Beauvalet, Université de Picardie-Jules Verne
Les relations fraternelles : la correspondance du chevalier Louis-Marie-Auguste
d’Estournel (1754-1814)

• 11h 20 – Paul D’Hollander, Université de Limoges
La place de la famille dans les carnets du prêtre limougeaud Hippolyte Delor, (1837-
1885)

 

Écritures féminines

• 14h – Aurélie Chatenet-Calyste, Université de Tours
La correspondance familiale de Marie-Fortuné d’Este, princesse de Conti (1731-
1803) : entre pratique de civilité et expression de l’intimité

• 14h 40 – Mélanie Traversier, ANR-DFG « Musici »
Le journal de la reine Marie-Caroline de Naples. Chronique d’un royal ennui

 

 

Écritures émotionnelles, écritures stratégiques

Présidence : Christine Nougaret, École nationale des chartes

• 15h 20 – Elisabeth Arnoul, Centre Roland Mousnier, UMR 8596
Le portrait des épouses à travers le témoignage des hommes dans leurs livres de
raison à la période moderne

• 16h – Anne-Valérie Solignat, Fondation Thiers, Université Paris-I, Sorbonne
Écrire l’histoire de son lignage dans la haute noblesse auvergnate. Justifications
politiques et identité mythologique chez les vicomtes de Polignac et les marquis de
Canillac

 

Conclusions

Samuel Gibiat, Directeur des archives départementales de la Corrèze
François-Joseph Ruggiu, Université de Paris IV-Sorbonne
Nicole Lemaitre, Université Paris I-Sorbonne

 

 


À télécharger

Programme et résumés des communications

Recherche

Menu principal

Haut de page