Thèse soutenue : Louis Delpech : « Frantzosische Musicante ». Musique et musiciens français en Saxe et Basse-Saxe (1666-1733)

• Date et lieu de la soutenance : 11 décembre 2015, Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts

• Thèse de doctorat en Musicologie par Louis Delpech, sous la direction de Thierry Favier (Université de Poitiers) et Michael Heinemann (Musikhochschule Carl Maria von Weber Dresden)

 

Présentation du thème de recherche

« Frantzosische Musicante ». Musique et musiciens français en Saxe et Basse-Saxe (1666-1733)

À partir d’une étude prosopographique des musiciens français en activité dans les territoires de Saxe et Basse-Saxe, d’un catalogue des sources de musique française conservées dans les bibliothèques d’Allemagne et de l’analyse de la naissance d’un discours théorique de langue allemande sur la musique française, ce travail vise à proposer une contribution sur la circulation de la musique et des musiciens français dans l’Europe moderne. La présence de musiciens français et la circulation de la musique française dans les territoires germaniques autour de 1700 sont des phénomènes généralement connus, popularisés notamment par quelques anecdotes issues de la biographie de Johann Sebastian Bach, mais n’ont toutefois guère été étudiés en profondeur. En utilisant les concepts développés depuis quelques décennies dans le champ des transferts culturels, de l’histoire croisée et de l’histoire des circulations au sens large, notre travail vise à éclairer les différentes facettes d’un phénomène qui constitue un aspect essentiel des circulations musicales caractéristiques de l’espace européen à l’époque moderne, et qui a en outre laissé une trace décisive dans la vie musicale allemande du XVIIIe siècle.

Recherche

Menu principal

Haut de page