Publication : L’Œuvre de Daniel-Lesur. Catalogue raisonné

Auzolle_2010_LesurCécile Auzolle, 2010

• Bibliothèque nationale de France, 151 p.

 

Présentation

Fils de la compositrice Alice R. Lesur, élève puis suppléant de Charles Tournemire à l’orgue de Sainte-Clotilde, camarade d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris et professeur de Maurice Ohana à la Schola Cantorum, Daniel-Lesur (1908-2002) a participé de près aux aventures musicales de son temps, en marge des avant-gardes.
Depuis les concerts collectifs d’orgue à Paris jusqu’à la création du groupe Jeune France avant la Seconde Guerre mondiale, du développement de la musique de film au journalisme musical à la radio et à la télévision dans les années 1950, sans oublier la composition de plus de deux cents œuvres dont trois opéras, cet ouvrage permet de découvrir l’itinéraire d’un compositeur électique, profondément ancré dans la tradition française, à travers les données fondamentales de sa vie (chronologie) et de son œuvre (catalogue raisonné et bibliographie).
Entrées à la Bibliothèque nationale de France en 2007, les archives personnelles du compositeur (manuscrits musicaux autographes et archives documentaires) ouvrent des perspectives de recherche tout à fait neuves déjà évoquées lors du colloque organisé en 2008 à l’occasion du centenaire de sa naissance.
Donnant pour la première fois une image complète de l’activité créatrice de Daniel-Lesur en décrivant les manuscrits et les autres sources conservés à la Bibliothèque nationale de France et dans d’autres lieux comme les fonds d’éditeurs ou la bibliothèque musicale de Radio-France, ce catalogue donne les clés indispensables pour accéder à l’œuvre polymorphe de Daniel-Lesur, qui, à l’instar d’autres grands compositeurs français du XXe siècle, n’a ignoré aucun média et a pratiqué dans son métier de compositeur la même ouverture d’esprit, la curiosité, la générosité qu’il a manifestées dans ses charges et responsabilités publiques.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page