Journée d’études : L’image hagiographique. Constructions, fonctions et usages entre Moyen Âge et Renaissance

• 27 mai 2014 – 9h / 17h30

• Limoges, Faculté des Lettres et Sciences Humaines, salle des Actes

• Journée d’études organisée par Éric Sparhubert et Cécile Beuzelin, Université de Limoges

Télécharger le programme de la journée d’études

 

Présentation

Fondée sur une approche transpériode, la journée d’étude s’intéresse à la construction, aux fonctions et aux usages de l’image hagiographique entre Moyen Âge et Renaissance.
Au sein des pratiques de dévotion aux saints, l’image constitue l’un des supports privilégiés, un catalyseur essentiel de l’attention du fidèle, un lien fondamental entre le monde des vivants et le monde des morts. En fournissant un support matériel, l’image contemplée permet l’élévation spirituelle du fidèle, suscite, complète, les prières et les visions du dévot. Investie du pouvoir de rendre présent le saint absent, elle permet d’entrer dans une relation privilégiée avec lui. Conçue à partir de différents matériaux, pour différents supports, bénie, parfois en contact direct avec le corps du saint ou encore achéiropoiète, l’image du saint détient des pouvoirs, devient miraculeuse et sacrée (Majesté de Sainte-Foy de Conques, Vierge annoncée de la SS. Annunziata de Florence).
Dans une perspective transdisciplinaire et transpériode, la journée d’études souhaite ouvrir des pistes de réflexions portant sur : l’élaboration de l’image du saint, le rapport crucial qu’entretient l’image avec son support et le lieu de culte du saint, et enfin sur le rôle de l’image dans le culte. Dans une approche contextualisée, les interventions s’appuieront sur des exemples concrets d’images monumentales, manuscrites, peintes ou sculptées. L’éclairage transpériode permettra de discerner les évolutions, glissements, continuités et ruptures propres à l’image hagiographique, tant d’un point de vue formel et technique que du message délivré.
La journée d’étude confrontera les différentes approches méthodologiques et les perspectives de recherches, de même qu’elle visera à mettre au jour des points communs et des différences de vue, les angles variés d’analyse de l’image médiévale et moderne.

 

Programme

• 8h30 – Accueil des participants

• 9h – Introduction

• 9h20 – Isabelle Marchesin, MCF (HDR) Université de Poitiers / CESCM
Entre sainteté, filiation et médiation : les attributs de la Vierge dans la porte de bronze d’Hildesheim

• 10h – Cécile Voyer, MCF Université de Bordeaux 3 / CESCM
Images hagiographiques et mission canoniale : l’exemple de la crypte de la collégiale de Saint-Aignan-sur-Cher

• 11h – Éric Sparhubert, MCF Université de Limoges / Criham
Une mise en image et en espace de la sainteté : le tombeau du cistercien Étienne d’Obazine

• 11h40 – Julien Bellarbre, Doctorant Université de Limoges / Criham
Les images de saint Martial de Limoges : création, développement, diffusion

• 14h – Maurice Brock, Professeur Université de Tours / CESR
Le portrait du commanditaire en saint à Venise au XVIe siècle

• 14h40 – Cécile Beuzelin, ATER Université de Limoges / CESR
La Sainte Anne de Jacopo Pontormo ou la “guerre des saints” à Florence vers 1527

• 15h40 – Anne Lepoittevin, PRAG Université Paris-Sorbonne
L’alter Christus ? “Portraits” peints et sculptés de saint François au Sacro Monte d’Orta

• 16h20 – Albrecht Burkhardt, Professeur Université de Limoges / CRIHAM
Qu’est-ce qu’une image miraculeuse ? Usages de l’image dans la quête du miracle aux XVIe-XVIIe siècles

• 17h – Conclusions

 

Recherche

Menu principal

Haut de page