Journée d’études : La sculpture, un écosystème ?

2016_JE_Musee Rodin_1000• 17 juin 2016 – 9h30 / 17h30

• Paris, musée Rodin, auditorium
21 bd des Invalides, Paris 7e arr.

• 4e journée des jeunes chercheurs en sculpture, organisée par Claire Barbillon, professeur d’histoire de l’art, Université de Poitiers, Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art, Université Bordeaux Montaigne, et le musée Rodin.

• Entrée libre, dans la limite des places disponibles, sans réservation.
Accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

Télécharger le programme de la journée d’études

 

Présentation

La métaphore de l’écosystème qui donne, sur le modèle des sciences naturelles, à penser la sculpture au cœur d’un environnement (biotope) définissable, composé d’éléments qui interagissent les uns avec les autres et avec cet environnement même, n’est sans aucun doute qu’une concession à la mode qui consiste à transposer d’un domaine de recherche à un autre, des concepts, des outils et un vocabulaire. Mais la fécondité des théories classificatoires de Cuvier sur les domaines des sciences humaines a montré, au XIXe siècle, que ces glissements pouvaient ne pas être dénués de sens et aider, sinon à progresser, du moins à déplacer les points de vue.

La quatrième journée de la jeune recherche en sculpture organisée au musée Rodin avait été mise sous les auspices de la diversité des arts et des pratiques artistiques avec lesquels fraient les sculpteurs aux XIXe et XXe siècles. Les propositions reçues ont fait évoluer cette perspective tout en permettant de dégager quelques thématiques. Ainsi, les quatre communications de la matinée creusent la question fondamentale de la sculpture dans l’espace, qu’il s’agisse du lieu de sa présentation, en particulier en milieu naturel (jardin, plein air) ou que soient envisagés des contextes plus spécifiques qui convoquent l’architecture et les arts du spectacle. L’après-midi, seront abordées des pratiques sculpturales dans des champs spécialisés (cire, médaille), ainsi que deux cas de « sculpteurs-bâtisseurs ».

 

Programme

• 9h15 – Accueil des auditeurs

• 9h30 – Catherine Chevillot, Directrice du Musée Rodin, Claire Barbillon, Université de Poitiers et École du Louvre, et Dominique Jarrassé, Université Bordeaux-Montaigne
Introduction

• 10h – Louis Gevart, Université Paris Ouest Nanterre La Défense
Remploi ou invention ? La sculpture de jardin dans la première moitié du XXe siècle

• 10h30 – Tarquin Sinan, Université Libre de Bruxelles
Henry Moore et le paysage : la nature organique comme source d’inspiration et destination de la sculpture

• 11h – Discussion suivie d’une pause

• 11h30 – Themis Cheinquer, Université de Poitiers et École du Louvre
L’espace architectural de la sculpture : considérations sur Auguste Rodin, Medardo Rosso, Albert Giacometti

• 12h – Petra Kolářová, Université Paris I Panthéon Sorbonne et Université Charles de Prague
La statuaire mobile : le corps en scène à l’épreuve de la sculpture chez Étienne Decroux

• 12h30 – Discussion

 

• 14h15 – Accueil des auditeurs

• 14h30 – Aurelia Valterio, Université de Neuchâtel
Redéfinir la sculpture du XIXe siècle ? L’expérience limite de l’effigie en cire

• 15h – Katia Schaal, Université de Poitiers et École du Louvre
Le « bijou-médaille », lieu de transferts de compétences et de modèles entre sculpture, médaille et ciselure

• 16h – Barbara Vujanovic, Université de Zagreb
La sculpture utopique – le cas du Temple de Vidovdand’Ivan Meštrović

• 16h30 – Vincent Cousquer, Université de Strasbourg
Philippe Grass, un statuaire du XIXe siècle inscrit dans la lignée des imagiers de la cathédrale de Strasbourg

• 17h – Discussion et fin de la journée

 

Comité scientifique et d’organisation

Claire Barbillon, professeur d’histoire de l’art, Université de Poitiers

Dominique Jarrassé, professeur d’histoire de l’art, Université Bordeaux Montaigne

Hélène Pinet, chef du service de la recherche, musée Rodin

Hélène Zanin, chargée des colloques, musée Rodin

 

Recherche

Menu principal

Haut de page