Journée d’études : La partition de l’écrit au sonore #1 : L’air de cour à l’époque d’Henri IV

2016_je_la-partition1_1000• 20 octobre 2016 – 10h / 17h30

• Poitiers, Pavillon universitaire Musique et Danse, auditorium
15, rue Guillaume VII le Troubadour – Bât E08

• Journée d’études et ateliers organisés par Isabelle His et Nahéma Khattabi (Université de Poitiers), avec la participation de Marco Horvat et Olga Pitarch (ensemble Faenza), de musiciens du CESMD et de l’ensemble Voix de Ville (Poitiers).

Télécharger le programme de la journée d’études

 

Présentation

Dès ses premières apparitions imprimées autour de 1570, le genre de l’air de cour, répertoire polymorphe, paraît dans des livres aux effectifs variés : format polyphonique (4 voix), format pour voix seule ou accompagnée(s) d’une tablature de luth, voire simple texte sans musique. Comme la chanson polyphonique avec laquelle il cohabite pour quelques années encore, l’air de cour semble parfois intégrer des airs connus ; le musicien y jouit dans tous les cas d’une grande liberté, par exemple avec l’intégration d’instruments ou d’ornements.
Par l’approche des sources musicales, cette journée-atelier d’étude a pour ambition de mieux connaître et comprendre l’air de cour tel qu’on pouvait l’entendre en France autour de 1600, une période particulièrement méconnue de l’histoire de la musique. Elle veut susciter le dialogue trop rare entre musicologues et musiciens, et mettre à l’épreuve de l’expérience pratique les multiples possibilités qui s’offrent aux interprètes.

 

Programme

 

Matinée

• 10h – Olivier Bettens, Lausanne
À l’ombre de Claude Le Jeune : prosodie et métrique chez Pierre Guédron et Eustache Du Caurroy

• 10h30 – Nahéma Khattabi, Université de Poitiers
Paratextes et interprétation

• 11h – Marco Horvat, ensemble Faenza
Que faire du strophisme de l’air de cour ?

Atelier pratique

de 11h30 à 13h

 

Après-midi

• 14h30 – Pamela Zuker, Université Paris-Sorbonne / Université de Poitiers
Interpréter les airs de Jacques Mauduit

• 15h00 – Marc Busnel, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, Université François Rabelais, Tours
Restituer les parties manquantes : le cas de Pierre Bonnet (1600)

• 15h30 – Olivier Collet, Université Paris-Sorbonne
Les airs de Guillaume Chastillon de La Tour

Atelier pratique

de 16h à 17h30

 

L’ensemble Faenza

L’ensemble Faenza se consacre à l’interprétation des musiques du XIVe au XVIIe siècle tout en proposant une approche différente des répertoires anciens.
Habitué des festivals internationaux et des salles de concerts, Faenza a développé une démarche artistique qui privilégie, d’une part, les formes légères au sein desquelles il redéfinit les conditions de transmission de musiques conçues pour l’intimité, d’autre part, la rencontre entre la musique ancienne et d’autres formes de spectacles : musiques actuelles amplifiées ou cirque. Entre ces deux extrêmes, Faenza est aussi à l’aise dans le domaine du spectacle musical, du concert mis en espace que dans celui du concert de musique ancienne « traditionnel ».

♦ Plus d’informations : www.faenza.fr

 

Recherche

Menu principal

Haut de page