Colloque : La première œuvre. Art et musique (XVe – XXIe siècles)

2012_Premiere_oeuvre_aff_1000• 6 et 7 décembre 2011

• Tours, département de Musique et Musicologie, amphithéâtre (6 décembre)
Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, salle des Actes (7 décembre)

• Colloque international organisé par les laboratoires CRIHAM (Université de Poitiers) et RTMus (Université de Tours), sous la direction de Véronique Meyer et Vincent Cotro.

 

Télécharger le programme du colloque

 

Programme

Mardi 6 décembre – Université de Tours

 

• 9h30 – Accueil des participants

• 9h50 – Véronique Meyer (CRIHAM, Poitiers), Vincent Cotro (RTMus, Tours)
Ouverture du colloque

 

Première œuvre et historiographie

Présidence de séance : Solange Vernois (Université de Poitiers)

 

• 10h – Marie-Pauline Martin (Université de Provence)
La première œuvre mise en scène : fictions et stratégies du motif de la vocation dans les vies d’artistes au XVIIIe siècle

• 10h35 – Céline Carenco (Université de Saint-Etienne)
La première œuvre de Liszt, paradigme de l’image du compositeur dans l’historiographie

• 11h30 – Myriam Métayer (Université de Poitiers)
Quand l’artiste se libère du groupe : mouvements d’avant-garde et prémices de l’identité créatrice dans Panorama des arts plastiques contemporains de Jean Cassou (1960)

• 12h05 – Gérard Bougeret (Université de Tours)
Identification de la première œuvre du génie musical : essai

 

La première œuvre et sa réception

Présidence de séance : Michelle Biget-Mainfroy (Université de Tours)

 

• 14h30 – Michael Decrossas (École Pratique des Hautes Études)
La chapelle de Port-Royal à Paris par Antoine Le Pautre : coup d’essai, coup de maître

• 15h05 – Suzanne-Marie Kassian (Université de Tbilissi)
Le Requiem d’Ockeghem : première œuvre polyphonique pour les morts

• 15h40 – Fabrizio Lollini (Université de Bologne)
La « première œuvre » comme preuve d’assimilation de nouveautés artistiques : deux cas dans l’histoire de l’enluminure

 

Présidence de séance : Marie-Pauline Martin (Université d’Aix-en-Provence)

 

• 16h45 – Maxime Margollé (Université de Poitiers)
Béniowski, ou les Exilés du Kamchatka (Duval et Boieldieu, 1800), de l’opéra-comique aux parodies

• 17h20 – Marinella Pigozzi (Université de Bologne)
Art et science en dialogue dans la première œuvre publique d’Annibal Carache

 

 


Concert

18h30

Carole Carniel-Petit : piano
Chloé Assaoui-Michel : chant
Morgan Duchesne : piano

Au programme :

• Johannes Brahms, Sonate en fa# mineur, op. 2 (composée avant la Sonate en ut, op. 1)

• Florilège de premières œuvres (mélodies françaises)

• Gabriel Fauré, Le papillon et la fleur, op. 1 n° 1

• Gabriel Fauré, Mai, op. 1 n° 2- Debussy, Nuit d’étoiles

• Maurice Ravel, Ballade de la reine morte d’aimer

• Henri Duparc, Chanson triste

• Alban Berg, Sonate en si mineur, op. 1

 

 


Mercredi 7 décembre 2011, Université de Poitiers

 

• 10h30 – Olivier Bonneau, vice-président à la recherche ; Jérôme Grévy, Véronique Meyer (CRIHAM, Poitiers), Vincent Cotro (RTMus, Tours)
Accueil des participants

 

L’artiste face à sa première œuvre : attitudes et stratégies (1)

Présidence de séance : Guy Gosselin (Université de Tours)

 

• 10h45 – Christina Tschech (Université Paris-I)
La première œuvre comme fondement d’une « mythologie individuelle » dans l’art des années 1960-70

• 11h15 – Etienne Kippelen (Université de Provence)
La jeune génération sérielle dans les années 1945-1955 : une esthétique de la table rase ?

• 11h45 – Sarah Maupeu  (Université de Cologne)
The (re)discovery of the primary work – A critical application of George Kubler‘s « prime object » to Francis Alÿs exhibition Fabiola

 

L’artiste face à sa première œuvre : attitudes et stratégies (2)

Présidence de séance : Diane Bodart (Université de Poitiers)

 

• 14h – Anne-Sylvie Barthel Calvet (Université de Metz)
Le statut fondateur de Metastasis dans la production de Xenakis : une auto-historiographie à remettre en question ?

• 14h30 – Stéphanie Marchal (Université de Heidelberg)
La première œuvre de Gustave Courbet

• 15h – Nicolas Moron (Université de Saint-Etienne)
La Sonate op. 1 de Serge Prokofiev : un faux départ ?

 

L’artiste face à sa première œuvre : attitudes et stratégies (3)

Présidence de séance : Thierry Favier (Université de Poitiers)

 

• 16h – Stéphane Etcharry (Université de Reims)
Le Quintette opus 1 de Joaquín Turina : l’« adoubement » parisien d’un compositeur espagnol

• 16h30 – Sandra Kister (Université d’Utrecht)
Orchestrating the beginning – Francis Bacon

• 17h – Jean Gribenski (Université de Poitiers)
De la première œuvre à l’opus 1 : les débuts de Mozart et de Beethoven (1760-1795).

• 17h30 – Conclusions

 

 

Recherche

Menu principal

Haut de page