Journée d’études des doctorants du Criham : Vers une culture 2.0 : l’avènement d’une société numérique. L’histoire, les religions et l’art face au numérique

• 22 mars 2017 – 9h30 / 18h

• Poitiers, faculté des Sciences humaines et arts, salle des Actes
8 rue René Descartes – Bâtiment E15

• Journées d’études organisée par les doctorants du Criham, sous la coordination de Fabio Amorim De MeloGuillaume Rossello et Jean-Christophe Temdaoui

• Ouvert à tous les étudiants

 

Présentation

Les sciences humaines et sociales, les institutions religieuses et les arts réalisent leur conversion numérique à des rythmes différenciés au fur et à mesure que se révèlent les enjeux de l’outil numérique dans la manière de penser et de pratiquer le rapport à la société. L’objet de cette journée d’étude interdisciplinaire est donc de mettre en évidence moins les aspects théoriques de cette transition numérique (qui ont fait l’objet d’analyses très approfondies mais que l’on pourra rappeler) que les modalités pratiques à travers lesquelles le numérique devient un moyen de médiatiser le rapport entre une société et son passé, un cadre religieux et ses fidèles ou encore un artiste (et son œuvre) et le public.

 

Programme

• 9h30 – Accueil des participants

• 9h45Fabio Amorim De Melo, Guillaume Rossello, Jean-Christophe Temdaoui
Introduction de la journée

• 10h – Guillaume Bourgeois
Introduction par le directeur de laboratoire

 

L’art au prisme du numérique

• 10h15 – Ekaterina Ustinchenko (Doctorante en Sciences de l’information et de la communication – Université Bordeaux Montaigne)
L’espace mis en paradoxe : les enjeux de la création numérique contemporaine

• 10h45 – Amandine Mercier (Doctorante en « Praxis et esthétiques des Arts » – Université d’Artois)
Humanités numériques et scènes contemporaines : mutations des expériences théâtrales

• 11h15 – Sylvaine Leblond-Martin (Doctorante en Musicologie – Université de Rennes 2)
MEI et TEI à l’œuvre dans les monodies modales traditionnelles des cultures du Moyen-Orient et du bassin méditerranéen

• 11h45 – Miki Okubo (Doctorant en Esthétique et arts plastiques – Université Paris 8)
Un paradoxe de l’époque numérique : quand la virtualité devient la réalité ?

• Questions – Débats

 

Les religions 2.0 : une nouvelle connexion avec le divin

• 14h15 – Luc Chantre (Docteur en Histoire contemporaine – Membre associé au Criham)
Hajj 2.0. Pèlerinage à La Mecque et orthopraxie numérique

• 14h45 – Jacques Henno (Doctorant en Sciences de l’information et de la communication – Université Rennes 2)
Trois exemples de médiation « numérique » avec le divin

• 15h15 – David Douyere (Professeur de Sciences de l’information et de la communication – Université François Rabelais de Tours)
Le numérique religieux, occasion de relire l’histoire ?

• 15h45 – Questions – Débats – Pause

 

L’historien, le passé et la société : une connexion numérique

• 16h15 – Marie Cloutour (Doctorante en Histoire moderne – Université de Poitiers)
L’utilisation des outils numériques dans le traitement des archives : l’exemple du commerce maritime saintongeais dans la seconde moitié du XVIIe siècle

• 16h45 – Jean-Christophe Temdaoui (Doctorant en Histoire moderne – Université de Poitiers)
Géocaching, patrimoine et histoire : potentialités et réalités à l’échelle départementale : l’exemple de la Charente

• 17h15 – Questions – Débats – Conclusion

 

 

Comité scientifique

Claire Barbillon, Professeur d’Histoire de l’art contemporain, Criham, Université de Poitiers

Vincent Cousseau, Maître de conférences en Histoire moderne, Criham, Université de Limoges

Jérôme Grévy, Professeur d’Histoire contemporaine, Directeur de l’École Doctorale 525 Lettres Pensées Arts et Histoire, Criham, Université de Poitiers

Gaëlle Tallet, maître de conférences en Histoire ancienne, Criham, Université de Limoges

 

Comité d’organisation

Fabio Amorim De Melo, doctorant en Musicologie à l’Université de Poitiers, membre du Criham

Guillaume Rossello, doctorant en Histoire contemporaine à l’Université de Poitiers, membre du Criham

Jean-Christophe Temdaoui, doctorant en Histoire moderne à l’Université de Poitiers, membre du Criham

 

Recherche

Menu principal

Haut de page