Publication : Philippe Boesmans. Un parcours dans la modernité

Aedam Musicae, 2017

Cécile Auzolle (dir.)

• Éditions Aedam Musicae, 2017
304 pages

Actes du colloque Philippe Boesmans, post-moderne ou singulier ? (Aix-en-Provence, Tourtour, 18-22 juillet 2016)

 

Présentation

Philippe Boesmans (1936) est l’un des rares compositeurs d’opéra du tournant des XXe et XXIe siècles dont les ouvrages sont régulièrement repris et donnés depuis leur création sur de nombreuses scènes d’Europe et du Canada.

Dès le début des années 1960, et parallèlement à une carrière à la radio, il épouse diverses tendances esthétiques avant de trouver son propre style et produire une œuvre significative de musique instrumentale, de chambre et d’orchestre. Accueilli en résidence pendant vingt ans au Théâtre de La Monnaie (Bruxelles), il a composé huit opéras, en collaboration avec Pierre Mertens (La Passion de Gilles, 1983), Luc Bondy (Poppea e Nerone, 1989 ; Reigen, 1993 ; Wintermärchen, 1999 ; Julie, 2005 ; Yvonne, princesse de Bourgogne, 2009) et Joël Pommerat (Au monde, 2014 ; Pinocchio, 2017).

En l’honneur de son quatre-vingtième anniversaire, une vingtaine de personnalités du monde musical, musicologique, mais aussi de l’histoire, de la littérature comparée, de la scène et du journalisme ont partagé leurs regards sur son œuvre. Cet ouvrage propose un parcours dans la modernité, la post-modernité et surtout la singularité de Boesmans, à travers l’analyse du langage, de la dramaturgie, de l’art de l’orchestration et de l’instrumentation, mais aussi la mise en lumière d’éléments biographiques, historiques et la réception de l’œuvre lyrique.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page