Colloque : Vivre à la Frontière. Les sociétés du prédésert d’Afrique du Nord et du Sahara. Antiquité – Moyen Âge

• 7-8 décembre 2017

• Tunis, Institut français de Tunisie
20-22 Avenue de Paris

• Colloque international organisé par le Laboratoire De Recherche Histoire des Économies et des Sociétés Méditerranéennes (Université Tunis 1), le laboratoire Criham (EA 4270, FLSH/Université de Limoges), le Partenariat Hubert Curien Maghreb (Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères – France, Ministères de l’Enseignement Supérieur et de
la Recherche Scientifique – Algérie, Maroc, Tunisie), l’École des hautes études hispaniques et ibériques (Casa de Velázquez, Madrid), et l’Institut français de Tunisie, sous la coordination de Thouraya Belkahia (Université de Tunis 1) et Stéphanie Guédon (Université de Limoges).

Télécharger le programme du colloque

 

Présentation

Cette manifestation scientifique constitue la deuxième rencontre internationale organisée dans le cadre du Programme Hubert Curien Maghreb « DÉSERT : la frontière méridionale du Maghreb à l’époque antique et médiévale, espace de confins et territoires d’échanges » (Programme pluriannuel de la Casa de Veláz­quez). Elle propose de réfléchir sur les spécificités des sociétés du prédésert d’Afrique du Nord et du Sahara, et leur implication en tant qu’acteurs locaux dans la construction de l’espace saharien entre l’Antiquité et le Moyen Âge.

Les résultats des missions archéologiques les plus récentes et la relecture des corpus documentaires invitent à reconsidérer l’importance et la complexité de l’occupation humaine des grands massifs montagneux du Sud marocain aux oa­sis sahariennes, dont la mise en valeur, notamment économique, fut soutenue par les échanges commerciaux et culturels. Par le biais d’études régionales, cette rencontre scientifique a ainsi pour objectif de proposer une réflexion sur les mutations et les persistances dans l’organisation du peuplement local dans les régions présahariennes du Maghreb entre l’Antiquité et le Moyen Âge, et d’envisager ainsi sa diversité, sur la longue durée, en termes de structures et de pratiques communautaires.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page