Colloque : La coupe du monde de football entre Europe et Amériques. Enjeux, acteurs et temporalités d’un événement global – XXe-XXIe siècles

• 14 et 15 juin 2018, 9h / 18h

• Paris, Institut des Hautes Études de l’Amérique Latine – 28 rue Saint-Guillaume
Maison de la Recherche de Paris 3 – 4 rue des Irlandais.

• Colloque international organisé par l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, l’Université Paris Sorbonne et l’Université de Bologne, sous la coordination de Clément Astruc (IHEAL – Université Sorbonne Nouvelle), Lorenzo Jalabert D’Amado (IHEAL – Université Sorbonne Nouvelle), Philippe Vonnard (ISCC – Université Paris Sorbonne), Nicola Sbetti (Université de Bologne), avec la participation des laboratoires CREDA-UMR7227, IHEAL, ED122, LabEX EHNE, des Université de Lausanne et de Limoges, et de la Deutsche Sporthochschule Köln.

Consulter le programme du colloque

 

Présentation

Le colloque se déroule au moment de l’ouverture de la Coupe du monde 2018.

L’organisation en France de grands tournois de football (Euro 2016, Coupe du monde féminine 2019) et l’attribution des Jeux olympiques 2024 à la ville de Paris ont fait des « méga-événements » sportifs (Roche, 2000) et de leurs répercussions un enjeu de débat citoyen. Ils ont aussi suscité un besoin d’expertise. Ainsi, à l’heure où sera donné le coup d’envoi de la 21e Coupe du monde de la FIFA en Russie, nous proposons d’organiser un colloque international qui valorise l’apport des travaux universitaires à la compréhension et à l’analyse de cette compétition. Des chercheurs venus de part et d’autre de l’Atlantique sont réunis à Paris pour échanger et débattre des enjeux entourant l’organisation de ce type d’événement.

 

Comité scientifique international

Fabien Archambault – Université de Limoges

Bernardo Buarque – Fondation Getúlio Vargas

Olivier Compagnon – Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, IHEAL

Paul Dietschy – Université de Franche-Comté

Frédéric Louault – Université libre de Bruxelles

Jürgen Mittag – Deutsche Sporthochschule de Cologne

Grégory Quin – Université de Lausanne

Stefan Rinke – Freie Universität

Matthew Taylor – Université De Montfort

 

Recherche

Menu principal

Haut de page