Véronique Meyer

Professeur d’Histoire de l’art moderne – Université de Poitiers
Membre titulaire du Criham

 

Profil académique

Principales publications et activités scientifiques

Thème de recherches : Gravure des XVIIe et XVIIIe siècle

Mots-clés : livre illustré, portrait, paysage, gravure d’interprétation, gravure originale et copie

 

À consulter
CV de Véronique Meyer

 


Profil académique

 

Responsabilités administratives actuelles

• Membre du conseil d’UFR de la Faculté des Sciences humaines et arts, Université de Poitiers

• Responsable de la Licence 3 Histoire de l’art et du Master 2 Histoire de l’art, spécialité Mondes modernes et contemporains, Université de Poitiers

 

Direction de recherche : Thèses en cours

Blanche Llaurens, Circulation et réception des estampes flamandes et hollandaises à Paris de 1590 à 1640.

Francesco Mastromonaco, Les graveurs d’interprétation à Rome entre 1660 et 1700 (co-tutelle, Rome, Sapienza).

Isabelle Gensollen, Martigny et la direction des arts (co-tutelle, École du Louvre).

Marie-Claude Orna Beaulieu, Les paysagistes britanniques séjournant en Italie dans le dernier quart du XVIIIe siècle : vecteur de diffusion esthétiques picturales (co-tutelle Clermont-Ferrand).

Florian Doux, Raymond La Fage (co-tutelle EPHE).

Francesca Mariano, Jérôme David : le parcours insolite d’un graveur entre France et Italie au XVIIe siècle (co-tutelle, Università degli Studi di Roma “Tor Vergata”).

 


Publications et activités scientifiques les plus significatives

 

La famille d’Argenson et les arts, dir. Véronique Meyer, Marie-Luce Pujalte-Fraysse, Rennes, PUR, 2019, 296 p.

Pour la plus grande gloire du roi. Louis XIV en thèses, Rennes, PUR, 2017, 372 p. et catalogue en ligne.

La première œuvre. Arts et Musique XVe-XXIe siècles, dir. Vincent Cotro, Véronique Meyer, Marie-Luce Pujalte, Rennes, PUR, 2014, 325 p.

• « Les curiosités de Nicolas Accart (v. 1620-1676) », La Licorne et le bézoard. Une histoire des cabinets de curiosités, catalogue d’exposition, Poitiers, Musée Sainte-Croix, 2013, édit. Gourcuff Gradenigo, 2013, p. 337-347.

• À L’origine du livre d’art. Les recueils d’estampes comme entreprise éditoriale en Europe (XVIe-XVIIIe siècle), textes réunis par C. Hattori, E. Leutrat, et V. Meyer, Milan, Silvana Editoriale, 2010.

 


Thème de recherche : Gravure des XVIIe  et XVIIIe  siècles

 

Ouvrages significatifs – depuis 2010

Pour la plus grande gloire du roi. Louis XIV en thèses, Rennes, PUR, 2017, 372 p. et catalogue en ligne.

Voyage d’artistes en Italie du Nord XVIe-XIXe siècles, dir. V. Meyer et M.-L. Pujalte, Rennes, PUR, 2010, 273 p.

• À L’origine du livre d’art. Les recueils d’estampes comme entreprise éditoriale en Europe (XVIe-XVIIIe siècle), textes réunis par C.Hattori, E. Leutrat, et V. Meyer, Milan, Silvana Editoriale, 2010.

• L’Estampe au grand siècle, études offertes à Maxime Préaud, textes édités par P. Fuhring, B. Brejon de Lavergnée, M. Grivel, S. Lepape, V. Meyer, Paris, Bnf /  École des Chartes, 2010, 612 p.

 

Articles publiés et contributions d’ouvrages depuis 2010

• « Les estampes du XVIIe siècle », avec la collaboration de Marianne Grivel, Les Rothschild une dynastie de Mécènes en France, dir. Pauline Prevost-Marcilhacy, vol. III, Louvre édition / Bnf / Somogy, 2016, p. 106-125.

• « Quelques mots chers à Nanteuil : courage, effet, esprit, vivacité et manufacture », catalogue de l’exposition Robert Nanteuil. Graveur du roi, Vevey, musée Jenisch, mars-mai 2013, 5 continents éditions, 2013, p. 337-347.

• « Les illustrations françaises du XVIe au XVIIIe siècle de l’Imitation de Jésus-Christ », Édition et diffusion de L’Imitation de Jésus-Christ, (1470-1800), dir. Yan Sordet, Martine Delaveau, Bnf / Bibliothèque Sainte-Geneviève, 2012, p. 53-70.

• Un succès de librairie européen, l’Imitatio Christi, 1470‐1850, catalogue d’exposition, Paris, Bibliothèque Mazarine, avril-juil. 2012, dir. Martine Delaveau, Yann Sordet, Bibliothèque Mazarine / Éditions des Cendres, 2012, p. 82‐88, 146‐149, 170‐174.

• « Louis Odespung de La Meschinière. Un collectionneur d’estampes, précurseur et rival de Marolles, pillé par Florent Le Comte », Nouvelles de l’estampe, septembre 2012, n° 240, p. 4-30.

 

Journées d’études ou colloques – depuis 2010

• « Aperçu sur les gravures d’après Annibale Carracci au XVIIe siècle, en France », colloque Les Carracci, l’autre voie de la modernité, Paris, INHA, 27 octobre 2014.
Publication : Les Carracci, l’autre voie de la modernité, ARTItalies, 2016, n° 22, p. 16-24.

• « Chauveau, Lepautre et Leclerc : les Métamorphoses d’Ovide en rondeaux imprimez et enrichis de figures par ordre de sa Majesté et dédiez à Monseigneur le Dauphin Dublin », colloque The French Book and Dublin Libraries, 1450-1750, Dublin, Trinity College et University College, 8-10 nov. 2012.
Publication : « Les Illustrations de Chauveau, Lepautre et Leclerc pour Les Métamorphoses d’Ovide (1676) de Benserade », Irish Journal of French Studies, vol. 16, 2015, p. 133-164 [article en ligne].

• « Le paysage gravé en France à l’époque de Mazarin », colloque Le Beau langage de la Nature, l’art du paysage au temps de Mazarin, Rennes, 14-15 octobre 2010.
Publication : Le Beau langage de la Nature, l’art du paysage au temps de Mazarin, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2013, p. 153-167.

• « Sébastien Leclerc et les Grandes conquêtes de Louis XIV », 7e Rencontres internationales du salon du dessin, Paris, 2012.
Publication : Dessiner pour graver, graver pour dessiner. Le dessin dans la révolution de l’estampe, tome 1, Paris, Société du Salon du dessin, 2012, p. 115-125, 195-213.

• « La représentation de la Philosophie dans les frontispices de thèses en France au XVIIe siècle », colloque L’artiste et le philosophe, Paris, INHA / Paris VII, 19-22 sept. 2007.
Publication : L’artiste et le philosophe, dir. F. Cousinié, Rennes, PUR, 2011, p. 228-249.