Claire Pierrot

Doctorante en Histoire de l’art contemporain – Université de Poitiers