Michel Cassan

Professeur émérite d’Histoire moderne – Universités de Poitiers et Limoges
Membre associé au Criham

 

Profil académique

Principaux thèmes de recherches :
XVIe-XVIIe siècle, France, Histoire sociale et culturelle du politique ; affrontements confessionnels ; écrits ordinaires du for privé

De la guerre civile à la paix en France (vers 1550-fin XVIIe siècle)
Écritures ordinaires du for privé
Histoire sociale et culturelle du politique : le monde des officiers « moyens » XVIe-XVIIIe siècles

• Mots-clés : religion | conflits et mémoires des conflits | cultures urbaines | information | première modernité

 


Profil académique

 

Parcours professionnel

Agrégé de l’Université ; docteur d’État ; Maître de conférences puis Professeur d’histoire moderne aux universités de Limoges et Poitiers.

Séjours d’enseignement à l’Université de Neuchâtel (semestre d’hiver 2001), au collège universitaire français de Saint-Pétersbourg (2004) au collège universitaire français à l’Université d’Etat de Moscou (2005).

 

Direction de recherche : Thèses et HDR en cours

• Olivia Carpi, HDR, Université de Picardie

• Cédric Gourjault, Maladies, médecine (s) et société dans la Marche et ses pays environnants du milieu du XVIe siècle jusqu’à la Révolution.

 

Direction de recherche : Thèses soutenuesdepuis 2010

• Natalia Neverova, Le monde des diplomates européens à Prague et Strasbourg de la fin du XVIe siècle aux années 1620, 17 décembre 2015.

• Rémy Durrens, Cartographies et cartographes dans le Périgord (XVIe-XXe siècles), 2 tomes, 1 atlas, Université de Limoges, 17 décembre 2011.

• 27 novembre 2010, Aurélie Chatenet-Calyste, Une consommation aristocratique et féminine à la fin du XVIIIe siècle : Marie-Fortunée d’Este, princesse de Conti (1731-1803), 721 p., Université de Limoges.

 


Thème de recherche : De la guerre civile à la paix en France (vers 1550-fin XVIIe  siècle)

 

Ouvrages significatifsdepuis 2010

La grande peur de 1610. Les Français et la mort d’Henri IV, Seyssel, Champ Vallon, 2010.

 

Articles et contributions à des ouvrages collectifsdepuis 2010

• « Croire la parole politique au moment de l’assassinat d’Henri IV » dans Croire ou ne pas croire sd. Franck Collard, Monique Cottret, Presses de Paris ouest Nanterre, 2013, p. 297-314.

• « Guerres de Religion, pacification, réconciliation », dans Conciliation, réconciliation aux temps médiévaux et modernes sd. Franck Collard et Monique Cottret, p. 119-139, 2012.

• « La guerre en discours : l’année 1589 en France » dans Le Bruit des Armes. Mises en formes et désinformations en Europe pendant les guerres de Religion (1560-1610), Actes du colloque international, Tours, 5-7 novembre 2009, sd. Jérémie Foa et Paul-Alexis Mellet, Paris, Honoré Champion, 2012, p. 259-276.

• « Peur sur la France en 1610 », Maison des Sciences de l’homme de Poitiers, 5-7 octobre 2011, dans L’ennemie intime, sd. Frédéric Chauvaud, PU Rennes, 2011, p. 243-256

• « Éloquence et pacification à la fin des guerres de Religion », dans Actes du Colloque international organisé par l’EA 2529 CICC. Lendemains de guerre… De l’Antiquité au monde contemporain, François Pernot et Valérie Toureille (dir.), 2010, Peter Lang, p. 397-406.

 

Organisation de journées d’étudesdepuis 2010

• Organisation de la journée d’études De l’émotion à l’engagement en partenariat avec l’UMR Cerhio, 8 contributeurs, Poitiers, février 2013.

 

Communications lors de journées d’études et colloquesdepuis 2010

• « L’interprétation du rôle du clergé dans la Ligue par Henri Drouot : une lecture critique », journée d’études Henri Drouot, historien du XVIe siècle, organisée par l’UMR CNRS 7366 Centre Georges Chevrier, Université de Bourgogne, Dijon, 20 mars 2014. Parution en 2015 dans les Annales de Bourgogne, 45000 signes.

• Conclusions du colloque international Guerres et paix civiles (mondes anciens, mondes contemporains) organisé par l’EA 4289, Centre d’histoire des Sociétés, des Sciences et des Conflits à l’Université de Picardie-Amiens, 21-22 novembre 2013. Communication à paraître.

• « Lendemains de guerre civile », conclusion du colloque de l’Université Laval. Textes rassemblés, édités et présentés par Michel De Waele, Lendemains de guerre civile : réconciliations et restaurations en France sous Henri IV, Laval, Éditions du Cierl, 2011, p. 245-262.

• « Transformer l’événement en information : la médiation politique à la mort d’Henri IV », dans Actes du colloque Henri IV et Lyon. La ville du XVIIe siècle, sd. Françoise Bayard, Lyon, Éditions lyonnaises, 2011, p. 83-93.

 


Thème de recherche :  Écritures ordinaires du for privé

 

Ouvrages significatifsdepuis 2010

• Contribution à l’ouvrage de François-Joseph Ruggiu (dir.), Les écrits du for privé en France (Moyen-Age-1914), CTHS, 2015.
Rédaction intégrale du chapitre 7 « Écrits du for privé et événements », 105 800 signes. Contribution à hauteur de 70% au chapitre 3 « Une typologie des écrits du for privé », 99 900 signes.

• Michel Cassan, Écritures de famille, écritures de soi, Pulim, 2011.
« Le journal d’Elie de Roffignac ou l’absence de l’écriture de soi ?, p. 157-172 et « Introduction », p. 7-13.

 

Communications lors de journées d’études et colloques depuis 2010

• « Le livre de comptes d’un marchand périgourdin devenu vicaire et vigneron d’après ses écrits personnels (Seconde moitié du XVIIIe siècle) », journées scientifiques Ruralités, des terres, des dieux et des hommes, organisées par l’Institut d’Anthropologie juridique, Limoges, 25-27 septembre 2013.
Parution, Pulim, collection IAJ, 2015, 35 000 signes.

• « Écriture de l’événement, récit de soi dans les écrits du for privé », colloque Récits de soi. Individus, communautés, interculturalité XVIe-XXIe siècles, organisé par l’UMR CNRS Telemme, sous la direction d’Isabelle Luciani et Valérie Pietri, Aix-en-Provence, juin 2013.
À paraître aux Presses de l’Université de Provence, 18 pages.

 


Thème de recherche : Histoire sociale et culturelle du politique : le monde des officiers « moyens » XVIe – XVIIIe siècles

 

Articles et contributions à des ouvrages collectifsdepuis 2010

• Contributions au Dictionnaire Richelieu, dir. Françoise Hildesheimer, Archives nationales – Université Paris I, éditions Honoré Champion, 2015. 12 000 et 7 000 signes.

• « Pierre Robert « Père de l’histoire de la Marche ? » dans Limousin, terre d’historiens, sd. Robert Chanaud, Pulim, 2012, p. 59-74.

 

Communications lors de colloques depuis 2010

• Conclusions du colloque Les hommes nouveaux, organisé par l’UMR
Cerhio, à l’Université du Maine, 10-11 octobre 2013. Communication à paraître.