Jérôme LAMY

Membre associé au Criham

 

• Fonction : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Laboratoire PRINTEMPS

• Courriel : jerome.lamy@laposte.net

Thèse
Valorisation de la thèse
Recherches actuelles

Consulter le CV complet de Jérôme Lamy

 


Thèse

Intitulé
Archéologie d’un espace savant. L’observatoire de Toulouse aux 18e et 19e siècle. Lieux, acteurs, pratiques, réseaux

Directeur : Dominique Pestre (EHESS)

Résumé
L’étude de l’observatoire de Toulouse, de sa fondation en 1734 au départ, en 1908, de Benjamin Baillaud, le directeur qui a parachevé les réformes de la IIIe République, permet de saisir, à travers les différents régimes de savoirs qui se déploient successivement, les évolutions d’un espace savant dans ses multiples dimensions.
Les mutations de la figure de l’astronome, des espaces d’observation et des outils techniques constituent un premier axe d’analyse pour saisir le processus historique en cours.
L’examen des pratiques savantes, des gestes de l’observateur à la publication des résultats, permet de repérer les processus de validation des résultats obtenus.
Enfin, les astronomes toulousains du 18e et du 19e siècles s’inscrivent à la fois dans la cité savante et dans la cité garonnaise : par leur volonté de s’y intégrer ils en révèlent les modes d’accès et les tensions qui s’instaurent entre la science et la demande sociale.
Le passage d’un régime de savoirs à un autre est visible dans chacune des dimensions de l’espace savant. Des continuités partielles permettent de faire le lien et assurent la pérennité de l’observatoire.

Mots-clés : Observatoire – Astronomie – Science – Toulouse

Date de la soutenance : 14 décembre 2004

Composition du jury :
Pietro Corsi (Oxford University), Président – Françoise Le Guet-Tully (Observatoire de Nice), Rapporteur – Michel Grossetti (CNRS, Université Toulouse II), Rapporteur – David Aubin (Université Paris VI)

 

 

Valorisation de la thèse

Distinctions ou récompenses
– Prix Sidney Forado de l’Académie des Sciences Inscriptions et Belles-Lettres de Toulouse (2005)

Communications à des journées d’études ou colloques sur le sujet de la thèse
– [2009] « Noblesse et servitude des calculs astronomiques. Les astronomes toulousains et la hiérarchie des mathématiques (18e – 19e s.) », Revue d’Anthropologie des Connaissances, vol. 2, n° 2, 253-272.

– [2009] « ‘The Pyrenees are not hollow’s’. The mountain as boundary object », História, Ciências, Saúde – Manguinhos, vol. 16, n°3, juillet-septembre, pp. 789-801.

– [2009] « Antoine Darquier et la cosmologie de Johann-Henrich Lambert : emprunts et distances », Historia Scientiarum, vol. 19, n° 1, juillet, pp. 43-54.

– [2009] Jérôme Lamy, Béatrice Motard, « L’archipel des coupoles. Topographie et architecture de l’observatoire de Toulouse : les logiques historiques et patrimoniales du bâti scientifique », In Situ. Revue des patrimoines, n° 10, pp. 1-21.

– [2008] « The chaotic genesis of a scientific instrument : the 80-cm telescope at Toulouse observatory (1848-1877) », Bulletin of the Scientific Instrument Society, n° 99, pp. 2-8.

– [Consulter les autres publications de Jérôme Lamy

Version publiée de la thèse
– [2007] L’observatoire de Toulouse aux 18e et 19e siècles. Archéologie d’un espace savant, Rennes : Presses Universitaires de Rennes, collection « Histoire », 542 p.


Recherches actuelles

Articles publiés
– [2013] Jérôme Lamy, Sébastien Plutniak, « Esquisse d’une sociologie historique du patrimoine scientifique », Sciences de la société, n°89, pp. 140-150.

– [2013] Jérôme Lamy, Arnaud Saint-Martin, « Faire politique d’un système d’observation de la Terre : l’élaboration du programme européen Copernicus-GMES (Global Monitoring for Environment and Security) », L’Année Sociologique, vol. 63, n° 3, pp. 429-472.

– [2013] Anne-Claire Jolivet, Jérôme Lamy, « Anthropologie du mémoriel », La Lettre de l’OCIM, n° 145, pp. 18-24.

– [2013] « Un musée à ciel ouvert ? Anthropologie du patrimoine végétal protestant en Moyen Poitou », Diasporas. Histoire et Sociétés, n° 21, pp. 113-126.

– [2012] « La République des sciences et la structuration des savoirs à l’époque moderne », Littérature, n° 67, pp. 83-98.

– [Consulter les autres publications de Jérôme Lamy

Communications à des colloques
– [2013] « L’émergence tardive de la figure de l’amateur : astronomes et curieux de l’astronomie à Toulouse aux 18e et 19e siècles », Journée Amateurs et médiateurs de sciences, Université du Mans, 5-6 décembre 2013.

– [2013] « L’innovation spatiale et la focale d’analyse temporelle », Colloque Formes contemporaines de l’innovation technologique : travail, science, technique et société, Château de Mirandol, 9-12 octobre 2013.

– [2013] « Les astronomes toulousains et la République des Lettres au XVIIIe siècle : mode de communication et structure des réseaux », Réseaux et Histoire. Premières rencontres scientifiques du groupe Res-Hist, Université de Nice-Sophia-Antipolis, 26-28 septembre 2013.

– [2013], Jérôme Lamy, Arnaud Saint-Martin, « L’élaboration de la politique spatiale européenne. Faire politique du Global Monitoring for Environment and Security (GMES) », 12ème Congrès de l’Association Française de Science Politique, Inégalités et démocratie, Institut d’Études Politiques de Paris, 9-11 juillet 2013.

– [2013] « (Se) surveiller par les graphes : le management de projet et la recherche spatiale (France, années 1970) », Journée d’études La surveillance. Objet d’histoire et de sociologie, Université de Poitiers, 30 avril 2013.

– [Consulter les autres activités scientifiques de Jérôme Lamy

Organisation de manifestations scientifiques
– Organisateur et modérateur du débat « La guerre dure longtemps. Le pacifisme à l’épreuve des conflits du 20e siècle », Rendez-vous d’histoire de Blois, 12 octobre 2013.

– Organisateur et modérateur du débat « Paysans en lutte. Résistance et émancipation », Rendez-vous d’histoire de Blois, 18-21 octobre 2012.

– Co-organisateur (avec Nicolas Adell-Gombert et Anne-Claire Jolivet) du Colloque La vie savante. Formes et récits d’un style, Université Toulouse II, 12-13 octobre 2012.

– Organisateur du séminaire L’ordre des savoirs, Collège International de Philosophie, 2012-2013.

– Co-organisateur (avec Emmanuel Barot, Simone Mazauric et Arnaud Saint-Martin) et modérateur du Colloque Les productions de l’objectivité. L’histoire sociale des sciences au prisme du Marxisme, Collège International de Philosophie, Séminaire « Marx au XXIe siècle : l’esprit et la lettre », (CHSPM, Paris I Sorbonne), Fondation Gabriel Péri, Lycée Henri IV (Paris), 12-13 mai 2012.

– [Consulter les autres activités scientifiques organisées par Jérôme Lamy

Projets en cours

Je travaille sur une histoire des savoirs ruraux qui se propose de dépasser les apories de l’histoire des sciences lorsque sont abordées la question des pratiques savantes hors des laboratoires et des lieux traditionnellement dédiés aux pratiques scientifiques.
Il s’agit d’éprouver les modèles de diffusion et de saisi des savoirs savants dans les espaces sociaux les plus divers.

 

A télécharger

Recherche

Menu principal

Haut de page