Journée d’études : Femmes et naissance du communisme

• Mercredi 18 mars 2020 – 9h / 20h

• Poitiers, hôtel Berthelot et Espace Mendès France
– Faculté des Sciences humaines et arts, salle Crozet – 24 rue de la chaîne, Bât. E13 (9h/18h)
– Espace Mendès France – 1 place de la cathédrale (18h30/20h)

• Journée d’études organisée par le laboratoire Criham, sous la coordination d’Anne Jollet, Fanny Le Bonhomme et Laurence Montel.
Ouvert à tous les étudiants.

 

Présentation

Dans le cadre du développement de l’histoire des femmes à l’université de Poitiers et du centenaire du parti communiste, des historiennes et historiens et des actrices et acteurs s’interrogent sur ce que le communisme a transformé pour les femmes qui s’y sont engagées aussi bien dans leurs représentations globales des places et fonctions sociales des femmes que dans leurs pratiques de la vie familiale, professionnelle comme publique. D’où l’interpellation : « Les femmes communistes sont-elles des femmes comme les autres ? » Comme dans d’autres domaines sociaux, on questionne les spécificités, les écarts que révèlent et que créent, ou non, le fait pour les femmes d’être membres de ce parti par rapport aux normes sociales dominantes de leurs différents groupes d’appartenance. Évidemment, les questions de génération, d’âge, de formation culturelle, professionnelle, de niveau de responsabilité dans le parti sont des éléments pris en compte pour apprécier ce que signifie, à travers un siècle et des contextes géographiques et sociaux très divers, « être femme communiste ».

 

Recherche

Menu principal

Haut de page