Vidéos du colloque : François Mitterrand et les territoires. Sensibilité et pouvoirs

• 29-30 mars 2017

• Poitiers, Espace Mendès France

• Colloque François Mitterrand et les territoires. Sensibilité et pouvoirs, organisé par l’Université de Poitiers (Criham EA 4270 et Fédération de recherche Territoires FED 4229) et l’espace Mendès France, avec le soutien de la fondation Jean Jaurès, de l’Institut François Mitterrand, du Comité d’Histoire Parlementaire et Politique, sous la coordination de François Dubasque et Anne-Laure Ollivier.

 

 

Les exemples d’association entre une personnalité politique et un terroir, une localité ou une région, ne manquent pas. Ce phénomène résulte avant tout de la territorialisation des élections. Mais il illustre également la force d’une culture républicaine fondée, depuis la IIIe République, sur la valorisation des « petites patries » comme partie intégrante de l’identité nationale. Il n’y a donc pas de véritable contradiction entre le caractère supposé jacobin de la République française et l’assimilation de ses figures à l’idée d’une France provinciale, rurale le plus souvent. Les liens privilégiés entretenus par quatre des sept présidents de la Ve République avec un espace circonscrit au Massif central et à ses marges occidentales conduit toutefois à s’interroger sur la pratique de l’enracinement local.

À cet égard, examiner le parcours de François Mitterrand à travers le prisme de l’ancrage territorial présente un indéniable intérêt. Sa relation au territoire revêt en effet de multiples dimensions : politique, sociale, mais aussi culturelle voire esthétique du fait de son attachement bien connu aux sites et paysages. Placer Mitterrand au cœur d’une analyse portant sur les territoires, c’est donc tenir compte aussi bien des préoccupations et de la sensibilité du personnage, que des fonctions qu’il a exercées à tous les niveaux de la vie politique. Son attachement à sa « province » se dévoile ainsi dans toute sa complexité. Il recouvre tous les aspects de son itinéraire et nécessite de prêter attention à sa vie privée comme à sa vie publique.

 

Recherche

Menu principal

Haut de page